Il y a 30 ans, Mareva Georges était élue Miss France 1991 et intégrait la grande famille des reines de beauté. Plusieurs années après son sacre, la jolie mannequin originaire de Tahiti a totalement changé de vie. Planet vous dévoile les secrets de sa vie.
Cousine d'une célèbre Miss, sa vie avec un milliardaire... Les secrets de Mareva GeorgesAFP

Que devient Mareva Georges depuis la fin de son règne ?

L’incroyable destin d’une Tahitienne devenue reine de beauté. Mareva Georges, née le 29 mai 1969 dans la ville de Punaauia à Tahiti, est révélée sous les yeux des Français lors de sa participation au concours Miss France. Splendide brune aux yeux verts du haut de son mètre 78, elle représente son île natale en 1990 et réussit l’exploit de décrocher le titre de Miss France 1991.

Une belle consécration pour la Polynésienne, qui n’est alors qu’une jeune étudiante en économie à l’université d’Aix-en-Provence. À 21 ans, Mareva Georges parcourt le monde et fait sensation dans plusieurs concours internationaux durant son année de règne. En mai 1991, la Française se classe neuvième à l’élection de Miss Univers à Las Vegas. Puis en décembre, la candidate se hisse dans le Top 10 à la cérémonie Miss Monde.

Après avoir cédé sa couronne et son écharpe à Linda Hardy, Mareva Georges s’est peu à peu faite discrète en France avant de se tourner vers une carrière internationale. Interrogée dans les pages de Gala ce 12 novembre, la jolie quinquagénaire est revenue sur son parcours. "Après l'élection, je suis allée à New York travailler en étant que mannequin pour l'agence Metropolitain, explique-t-elle à nos confrères. J'avais 21 ans et je me suis rapidement aperçue que ce métier n'était pas en accord avec mon caractère : il faut avoir les dents qui rayent le parquet et ne pas hésiter à écraser les autres. Moi je suis un peu timide, un peu réservée".

Pour autant, Mareva Georges n’a pas souhaité revenir en Métropole et préfère vivre son rêve américain. "Je me suis alors installée à Los Angeles, où j'habite toujours pour m'occuper de tourisme et de la promotion aux États-Unis des îles de Tahiti, d'où je viens". En parallèle à ses activités, l’ancienne ambassadrice a également concrétisé un projet qui lui tenait à cœur. "J'ai créé ma fondation contre les violences sexuelles et domestiques à Tahiti, avec un programme de prévention dans les lycées. Si je me sens plutôt Française ou Américaine ? Dans le fond, je suis avant tout Tahitienne !".

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.