En 1946 aux États-Unis, Scotty Bowers travaillait dans une station-service sur Hollywood Boulevard. Ancien militaire devenu pompiste, il monte alors un réseau de prostitution secret permettant à de célèbres stars de s'adonner à des plaisirs coquins avec ses employés.
Sommaire
Cinéma et prostitution : retour sur l’incroyable destin du proxénète des stars Scotty BowersAFP

Un ancien soldat à la tête d’un réseau de prostitution

Découvrez les dessous sulfureux de l’âge d’or du cinéma. Tout commence avec l’histoire de George Albert Bowers, plus connu sous le nom de Scotty, un Américain né en 1923 dans l’Illinois qui a servi dans les rangs des Marines aux États-Unis. Au lendemain de la Seconde guerre mondiale où il perd son frère durant la bataille d'Iwo Jima, l’ancien soldat se retire pour aller s’établir à Los Angeles en 1946.

À cette époque où le cinéma et la production automobile sont en plein essor, Scotty Bowers trouve un emploi dans la station-service Richfield Oil, implantée au 5777 sur Hollywood Boulevard. Prenant son travail à cœur, il est chargé d’accueillir les clients à la pompe, de leur servir l’essence, mais aussi de veiller à la carrosserie et aux pneumatiques de leur véhicule. Un boulot tout ce qu’il y a de plus commun.

C’est au cœur de la cité des Anges que Scotty Bowers va faire une rencontre qui va bouleverser son existence, comme il l’explique dans son autobiographie Full Service parue en 2012. Parmi le gratin de Hollywood, le pompiste croise la route de l’acteur Walter Pidgeon. Après avoir accompli sa tâche et échangé quelques amabilités avec la star, ce dernier lui aurait proposé 20 dollars en échange d’un service supplémentaire coquin.

C’est alors que Scotty Bowers serait monté à bord de son véhicule avant de rejoindre sa propriété à l’abri des regards. Par la suite, le jeune pompiste aurait acquis une réputation auprès d’une clientèle prisée. Avant de monter son propre réseau de prostitution au cœur de la station d’essence, enrôlant avec lui d’anciens combattants travaillant en toute discrétion. Ainsi, il serait devenu l’entremetteur des stars, gérant cette maison close pas comme les autres où était même installé une caravane derrière la station, pour que les clients prennent du bon temps malgré la surveillance de la brigade des mœurs.

Un ancien soldat à la tête d’un réseau de prostitutionScotty Bowers (costume noir au centre) et ses employés

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.