Ce 15 juin, Michèle Laroque fête ses 59 ans. Vie intime avec un politicien, début de carrière, accident de la route… Planet vous propose de revenir sur les secrets insoupçonnés de l'humoriste.

Les débuts de carrière de Michèle Laroque

Publicité

Michèle Doïna Catherine Laroque voit le jour le 15 juin 1960 à la clinique de Santa Maria à Nice. Elle est la fille de Doïna Trandabur, une danseuse et violoniste roumaine partie s'exiler en France pour fuir la dictature communiste dirigée à l’époque par Gheorghe Gheorghui-Dej. Le père de Michèle Laroque est, quant à lui, un promoteur immobilier de nationalité française.

Publicité

Durant son adolescence, la jolie blonde vit dans le quartier des Musiciens dans le centre de Nice et suit des études en sciences économiques et d’anglais. Après l’université, elle part à l’autre bout du monde, aux Etats-Unis sur le campus d’Austin dans le Texas où elle obtient une licence de sciences économiques et un diplôme d’études universitaires générales d’anglais.

Après être revenue en France, Michèle Laroque décide de se consacrer à la comédie et fait ses premiers pas sur les planches. A la fin des années 80, elle intègre l’émission de sketchs humoristiques La Classe sur FR3. A cette occasion, elle fait la connaissance de ses futurs amis de scène Pierre Palmade, Muriel Robin et Jean-Marie Bigard.

Grâce à sa nouvelle notoriété, Michèle Laroque tourne pour le petit et grand écran. On la retrouve dans la série Le Voyageur puis au cinéma dans Suivez cet avion, Le Mari de la coiffeuse ou encore Une époque formidable. Ce n’est qu’en 1992 que la star se révèle au grand public dans la comédie dramatique La Crise puis dans le long-métrage Pédale douce. Grâce à son interprétation, elle est nommée pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle.