Le dernier rapport annuel d'Amnesty International a été rendu public ce jeudi 27 mars. Il indique que 778 personnes ont été officiellement exécutées en 2013. Six méthodes d'exécution ont été utilisées. Planet.fr vous propose de les découvrir.
Peine de mort : les 6 méthodes d’exécution toujours utilisées©Wikipédia (Illustration)

La décapitation

La décapitation© Fotolia

La peine de mort existe depuis la nuit des temps. Le rapport annuel de l’ONG Amnesty International publié ce jeudi rappelle que, même s’il tend de plus en plus à disparaitre, de nombreux pays conservent ce mode de sanction.

Les modes d’exécution des condamnés varient d’un pays à l’autre. Six sont aujourd'hui répertoriés à travers le monde.  L’Arabie Saoudite est le seul pays à pratiquer encore la décapitation. La décollation se fait au sabre, sur place publique.

Selon le rapport d’Amnesty International, le dernier cas remonte à 2010 : "un Yéménite a été décapité au sabre puis son corps a été crucifié, pour donner l’exemple selon le ministère saoudien de l’Intérieur".

L’électrocution

L’électrocution© Fotolia

Les Américains sont les seuls à avoir maintenu ce mode d’exécution. Les condamnés de neuf États fédérés peuvent choisir cette mort en alternative à l’injection létale. A défaut, l’injection sera retenue.

Si depuis 2000 la chaise électrique a été utilisée presque tous les ans, Amnesty International espère qu’une tendance se dessine avec la prohibition de la chaise électrique en 2010 par la Cour suprême du Nebraska. Cette méthode a été jugée contraire à la dignité humaine et donc, anticonstitutionnelle.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.