Ancien comédien, le président ukrainien a le sens de la formule et de la répartie. Il le prouve quotidiennement en commentant l'offensive russe dans son pays.
Guerre en Ukraine : les petites phrases du président Volodymyr ZelenskyAFP

La guerre des images. Depuis le début de l'offensive menée par la Russie contre son pays, le président ukrainien Volodymyr Zelensky multiplie les publications sur les réseaux sociaux. L'ancien acteur a le sens de l'image et de la formule, lui qui a aussi fait du café-théâtre, où la répartie et le bon mot font tout l'intérêt du spectacle. Depuis sa prise de pouvoir, il est régulièrement cité sur les réseaux sociaux, où certains de ses propos sont parfois déformés. 

Volodymyr Zelensky : une citation qui fait le tour du monde en 2019

Le président ukrainien est entré dans une autre dimension depuis le jeudi 24 février et les premières attaques de la Russie contre le pays. D'acteur à président, il est passé de président à chef de guerre, laissant tomber le costume sombre pour le treillis militaire. Certains n'hésitent plus à le qualifier de "héros", dans son pays comme à l'international et son visage représente, pour beaucoup, la résistance à Vladimir Poutine

En 2019, alors qu'il vient d'être élu président - avec plus de 70% des voix au second tour du scrutin - Volodymyr Zelensky adresse un message aux mairies de son pays. Voici ce qu'il leur dit : "Je ne veux vraiment pas que ma photo soit dans vos bureaux, car le président n'est pas une icône, ni une idole ou un portrait. Accrochez les photos de vos enfants à la place et regardez-les à chaque fois que vous prenez une décision". 

Volodymyr Zelensky : 3 phrases sur l'attaque de la Russie

Une déclaration qui donne le ton de sa présidence et qui a circulé rapidement sur les réseaux sociaux, certains soulignant sa différence avec d'autres chefs d'Etat. Ces derniers jours, Volodymyr Zelensky a également eu le sens de la formule et certaines citations ont été particulièrement remarquées. Les voici : 

  • "Un nouveau rideau de fer s'est abattu et sépare la Russie du monde civilisé"
  • "Le combat est ici. J'ai besoin de munitions. Pas d'un moyen de transport" : une phrase prononcée en réponse au haut responsable du renseignement américain qui lui proposait de l'évacuer de Kiev 
  • "Nous luttons aussi pour devenir des Européens à part entière. Avec nous, l'UE sera plus forte... Nous avons prouvé notre force, que nous sommes comme vous. Ne nous lâchez pas ! Prouvez-nous que vous êtes européens !"

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.