De nombreux changements, économiques notamment, surviendront en ce mois de mai. Voici ce qui vous attend...
IllustrationIstock

La CSG baisse pour certains retraités et les tarifs réglementés du gaz chutent

“Les retraités sont une partie précieuse de la Nation. Pour ceux qui touchent moins de 2000 euros, nous annulerons en 2019 la hausse de la CSG qui a été subie”. Cette déclaration d’Emmanuel Macron, faite lors de son allocution du 10 décembre dernier, répond à la crise des “gilets jaunes“.

Par conséquent, suite à cette annonce du président et à partir du mois de mai, le taux de prélèvement de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) repassera à 6,6% au lieu de 8,6% pour les retraités dont la pension nette mensuelle est inférieure à 2000 euros.

Publicité
Publicité

En outre, le 9 mai prochain, les retraités concernés par l’annulation de cette hausse de 1,7 point seront remboursés pour l’intégralité des montants versés en première partie d’année. Le cabinet d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé a indiqué au Figaro que 3,5 millions de foyers sont concernés par ce changement.

Autre bonne nouvelle pour les ménages, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie diminuent. Ils ont déjà baissé de 0,73% en février et de 1,91% en avril, ils chutent désormais à 0,60% au 1er mai. Pour être plus précis, la baisse est de 0,2% pour le double usage cuisson et eau chaude, de 0,7% pour les foyers chauffés au gaz et de 0,8% pour les foyers équipés de petites chaufferies.