Rétablissement du taux de CSG à 6,6% pour une partie des retraités ! Ceux dont la pension est comprise entre 1 200 et 2 000 euros, verront la différence au mois de mai 2019. Le trop-versé en début d'année sera également remboursé. Voici comment le calculer.
IllustrationIstock

"Quelle somme vais-je récupérer ?"  Depuis l’annonce des mesures d’urgence annoncées fin 2018 par Emmanuel Macron en réponse aux revendications des Gilets Jaunes, une partie des retraités ayant subi une hausse de la CSG en 2018 ont pu se poser cette question.

Le rétablissement (de 8,3% à 6,6%), qui devait entrer en vigueur le 1er janvier dernier, n’a, pour des raisons techniques, pu être appliqué. Après 4 mois de retard, la mesure sera enfin effective au mois de mai prochain.

Publicité

Ainsi, les retraités dont la pension est comprise entre 1 200 et 2 000 euros vont très prochainement être remboursés des sommes qu’ils ont payées en trop en début d’année, rapporte Capital.

Publicité

Gain de pouvoir d’achat estimé ? 448 euros annuel par foyer, hors effet impôts sur le revenu.

Deux virements distincts

La Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) a d’ailleurs annoncé que ce trop-versé serait restitué en même temps que le versement de la pension de base, soit le 9 mai prochain. Il y aura toutefois deux virements. Pour vous y retrouver, la mention “remboursement CSG” sera notifié. “Ce sera très clair sur le relevé de compte avec deux lignes distinctes, l’une indiquant ‘versement retraite’ et l’autre ‘remboursement CSG’”, précise le service communication de la caisse.

Toutefois, comme le précisait Planet le 1er mars dernier, chaque caisse de retraite adopte son propre calendrier de remboursement.

Comment calculer l’impact de cette mesure ?