Il existe plusieurs façons de réduire le montant de son impôt. Certains sont plus connus que d'autres là où quelques-uns sont très simples à mettre en application. Florilège de cinq dispositifs un peu moins connus.
Impôts : 5 crédits et déductions méconnus mais efficaces

Bouleversement du côté des crédits d’impôts et autres types de bonus fiscaux. Comme l’explique l’UFC-Que Choisir sur son site, les dons consentis depuis le 2 juin 2021 n’ouvrent pas tous accès aux mêmes traitements par l’administration fiscale. C’est important, car c’est l’une des réduction d’impôts les plus appréciées des contribuables de France : chaque année, ils sont plus de six millions à en bénéficier. Hélas, dans les faits, certains devront revoir leur façon de procéder - et surtout à qui ils entendent donner ! - s’ils espèrent encore en profiter en 2021.

Dans le détail, les dons aux cultes ouvrent encore l’accès au bonus fiscal, font savoir nos confrères, au taux de 66%. Cependant, s’ils ont été ouverts entre le 2 juin et le 31 décembre 2021, ce taux est considérablement majoré : il passe en effet à 75% ; dans la limite de 554 euros de versements. En 2022, le principe demeure, mais le palier augmente. Il grimpe jusqu’à 562 euros.

Impôts : cinq dispositifs méconnus pour les réduire

Les dons aux associations d’aides aux personnes en difficulté ou aux victimes de violences conjugales ouvrent toujours droit à une réduction d’impôt de 75% des versements. Le plafond est également plus généreux : il est fixé à 1 000 euros. En revanche, les dons consentis cette année aux associations sportives n’ouvrent aucun droit fiscal…

Fort heureusement, en témoignent les astuces du Revenu et de Capital, il existe bien d’autres astuces pour ne pas souffrir de cette soudaine évolution des règles fiscales. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama !

1 - Réduction d’impôt pour les personnes âgées logées en Ehpad

1/5
1 - Réduction d’impôt pour les personnes âgées logées en Ehpad

Tout contribuable fiscalement domicilié dans l’Hexagone et vivant en Ehpad est susceptible de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 25% du montant engagé pour assurer son hébergement. Cependant, cette réduction ne peut excéder 2 500 euros par an, ce qui représente un hébergement dont les tarifs représentent 10 000 euros à l’année.

2 - Pensez à faire aménager votre logement en vue de la dépendance

2/5
2 - Pensez à faire aménager votre logement en vue de la dépendance

Comme l’explique le site du service public, il est possible de bénéficier, sous conditions, d’un "crédit d'impôt si vous avez réalisé des dépenses d'équipement pour une personne âgée ou en situation de handicap dans votre domicile".

3 - Venir en aide à ses ascendants peut faire l’objet d’une réduction d’impôts

3/5
3 - Venir en aide à ses ascendants peut faire l’objet d’une réduction d’impôts

S’acquitter des factures d’un ascendant en situation complexe permet de déduire les sommes engagées de son revenu global sans limitation. Sont concernées, par exemple, les charges telles qu’un loyer, les frais médicaux ou l’hébergement en maison de retraite. Par ailleurs, si un logement est mis à sa disposition, il est possible de défalquer l’équivalent du loyer et des charges locatives.

4 - Location immobilière : les avantages du régime réel

4/5
4 - Location immobilière : les avantages du régime réel

Quand les revenus de location nue dépassent 15 000 euros et que les charges réelles excèdent 30% du loyer brut, il est plus pertinent d’opter pour le régime réel que pour le micro-foncier. Il en va de même quand les revenus de location meublée supplantent 70 000 euros : il faut alors renoncer au micro-BIC.

5 - Investir dans la presse

5/5
5 - Investir dans la presse

Souscrire au capital ou à l’augmentation de capital d’une entreprise de presse ouvre droit à une réduction d’impôt fixée à 30% des sommes investies dans la limite d’un plafond de 5 000 euros (3 000 pour les couples à imposition commune). En plus de soutenir l’indépendance des médias que vous appréciez.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.