Entré en vigueur en janvier 2019, le prélèvement à la source peut engendrer des incompréhensions lors de la validation de la déclaration de revenus. Voici pourquoi.
Impôts 2020 : le prélèvement à la source crée des surprisesIllustrationIstock

Avez-vous déjà effectué votre déclaration de revenus ? Les dates limites approchent. En ligne, la zone 1 (départements 1 à 19), a en effet jusqu’au 4 juin 2020 ; la zone 2 (départements 20 à 54) a jusqu’au 8 juin, et la zone 3 (départements 55 à 974-976), jusqu’au 11 juin prochain. Ceux optant pour la version papier ont jusqu’au vendredi 12 juin, détaille le site Impots.gouv.fr.

A cette occasion, certains contribuables pourraient avoir quelques surprises. Le prélèvement à la source, mis en application le 1ᵉʳ janvier 2019, ne les exempte pas de devoir payer un surplus ou au contraire, de percevoir un remboursement, note le journal 20 minutes.

Des internautes s’en étonnent sur Twitter. Ils ne comprennent pas pourquoi le fisc leur réclame davantage d’impôts à payer.

Impôts 2020 : un échelonnement possible

Pour éviter que les sommes à régler soient trop importantes, la Direction générale des finances publiques a su anticiper. Elle indique d’ailleurs qu’en cas de rattrapage de plus de 300 euros, un échelonnement pourra être mis en place, via quatre prélèvements mensuels, étalés de septembre à décembre 2020.

"Ce qui ajoute à la confusion, c’est que les contribuables n’ont pas payé d’impôts en 2019, mais, se sont vus appliquer le prélèvement à la source", détaille Patrick Viault, chargé des études fiscales à l’Ordre des experts-comptables.

Comme le stipule le site des impôts, il permet de régler mensuellement l’impôt dû au titre des revenus perçus le même mois. De fait, les prélèvements perçus depuis janvier 2019 concernent l’imposition des revenus de 2019.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Comment faire une déclaration d'impôt en ligne pour la première fois ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.