Avec l'arrivée de la flat tax, la fiscalité de l'assurance vie se complique. Et ce, même avec le relevé fiscal remis par votre assureur. Le point.
Sommaire
Impôts sur le revenu : les pièges de l'assurance-vieIllustrationIstock

Vous détenez un contrat d’assurance vie et avez effectué un retrait l’an dernier ? Pour ne pas faire d’erreur sur votre déclaration de revenus, ni payer trop d’impôt, il va vous falloir être vigilant. Déclarer vos intérêts et plus-values risque fort de ne pas être simple. Et ce, d’autant plus si vous avez souscrit ce produit avant le 27 septembre 2017. Voici pourquoi.

Assurance vie : nouvelles règles de taxation depuis le 1er janvier 2018

Comme le détaille le site des impôts, "pour les produits des contrats d'assurance-vie (et bons de capitalisation) perçus à compter du 1er janvier 2018, les modalités de taxation diffèrent selon la date de versement des primes auxquelles ils se rattachent (avant ou à compter du 27 septembre 2017) et selon la durée du contrat".

En effet, le montant des produits imposables se définit par la différence entre le montant des sommes remboursées au bénéficiaire et le montant des primes versées.Ainsi, pour les primes versées jusqu'au 26 septembre 2017, le"s produits des contrats restent soumis à l'impôt sur le revenu, selon le barème progressif ou sur option du contribuable au prélèvement forfaitaire libératoire (PFL)". Ce dernier est effectué à la source par l'assureur (lors du versement des produits) au taux de :

  • 35% si la durée du contrat est inférieure à 4 ans
  • 15% si cette durée est supérieure ou égale à 4 ans et inférieure à 8 ans
  • 7,5 % si la durée est égale ou supérieure à 8 ans (avec un abattement de 4 600 € à 9 200 €)

Comment ne pas alors payer trop d’impôt si vous avez effectué un retrait en 2020 sur un contrat de plus de 8 ans, avant le 27 septembre 2017 ?

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.