Ce n'est pas parce que l'on ne doit pas des mille et des cents à l'administration fiscale qu'il n'est pas pertinent d'optimiser son impôt. Récapitulatif des bonnes pratiques.
Impôts : les bonnes astuces pour réduire la facture quand on n'en paye pas énormémentIstock
Sommaire

C’est un fait, tout le monde n’est pas riche comme Crésus. Cela signifie-t-il qu’il est impossible de défiscaliser ou d’optimiser son impôt ? Pas exactement. En revanche, il va de soi que certains placements pensés pour alléger l’assiette fiscale des contribuables les plus taxés de France ne seront pas les plus pertinents. Comme le dit bien le journal spécialisé Le Revenu, il va donc falloir faire une croix sur le fameux PER - peut-être n’est-ce là pas une mauvaise idée, ainsi que l’assurait l’avocat fiscaliste Thomas Carbonnier dans nos colonnes - et autres investissements immobiliers accompagnés d’importants déficits fonciers.

Cela étant dit, il existe des solutions. Et, de toute évidence, des ambitions ! En témoignent en effet les questions adressées par leurs lecteurs à nos confrères. Même en étant imposé à 11% seulement, il peut donc être pertinent de s’interroger sur les meilleures astuces pour payer moins cher. Récapitulatif des bonnes pratiques.

Défiscaliser quand on paye peu d’impôts : quelles alternatives au célèbre PER ?

Quelques options plus simples - et plus pertinentes - que le PER existent. Le PEA (Plan d’épargne en actions) ou l’Assurance-vie offrent tous deux une faible taxation des gains à la sortie. Par conséquent, ils peuvent s’avérer intéressants, même en cas de faibles émoluments. Les éventuels propriétaires fonciers peuvent aussi se tourner vers l’investissement locatif… Mais il faut dans ce cas être vigilants. Plusieurs dispositifs coexistent. Tous ne sont pas aussi efficaces. Explications.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.