L'achat d'un bien immobilier ne répond pas toujours à une volonté de se loger. Bien souvent, certains souhaitent aussi s'assurer des revenus locatifs… et ils ont raison ! Mais certains âges s'y prêtent plus que d'autres.
Immobilier : quel est l’âge idéal pour investir ?Istock

Vous souhaitez compléter vos revenus et gagner en marge de manœuvre : c’est pour cela que vous avez décidé d’acheter un appartement ou une maison que vous pourrez louer. Un choix prévoyant, s’il en est ! Mais qui soulève tout de même un certain nombre de questions importantes, puisque selon la nature même du projet, les éventuels avantages auxquels il est possible de prétendre peuvent varier considérablement, indique le magazine spécialisé Pleine Vie, sur son site internet.

D’une façon générale, l’Etat cherche à pousser les Françaises et les Français à investir dans la pierre, note d’ailleurs le titre de presse qui rappelle combien certaines métropoles manquent de logement. Dès lors, l’achat d’un appartement ou d’une maison neuve - particulièrement en milieu urbain - ouvre le droit au dispositif Pinel. Il s’agit d’un mécanisme permettant d’obtenir d’importantes réductions d’impôts pouvant aller jusqu’à 63 000 euros, sous réserve de louer le bien pendant 6, 9 ou 12 ans au moins, c’est selon. Naturellement, les locataires doivent également répondre à un plafond de ressources strict et le prix du mètre carré est encadré.

C’est loin d’être le seul dispositif visant à aider les investisseurs : certains prennent aussi en charge l’acquisition de bien immobiliers issus du marché de l’ancien. L’essentiel étant, encore une fois, de prévoir une location de ces derniers…

Quid du dispositif Denormandie ?

Si votre budget n’est pas aussi élevé, il peut être très pertinent d’acheter moins récent. Le dispositif Denormandie, qui fonctionne sur un modèle similaire au dispositif Pinel précédemment évoqué, permet aussi de faire de considérables économies d’impôts. Sans oublier, bien sûr, le dispositif Malraux, qui permet aux plus débrouillardes et aux grands bricoleurs de bénéficier d’une réduction d’impôts de 22% s’ils entament une série de travaux de rénovation d’un “beau bâtiment en centre-ville”, écrivent nos confrères.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.