Dans certains cas, des contribuables doivent effectuer deux déclarations de revenus. Voici lesquels.

Vous avez déjà ou vous apprêtez à remplir votre déclaration de revenus ? Attention, si vous avez changé de situation familiale, il est possible que le fisc vous demande de déposer non pas une, mais deux déclarations. Voici les cas concernés.

Impôts : les situations où il faut effectuer deux déclarations de revenus

Un divorce ou une rupture de PACS

Vous avez divorcé ou avez rompu votre Pacte civil de solidarité (PACS) en cours d’année ? "Deux déclarations séparées doivent être déposées par chacun des deux ex-conjoints ou partenaires au titre de l’année du divorce, de la rupture de Pacs ou de la séparation", précise le site des impôts.

Et de préciser : "Chaque déclaration doit comporter les revenus reçus à titre personnel ainsi que la quote-part des revenus communs pour l’année entière".

Pensez également à déclarer votre séparation en ligne.

Un décès

Lors d’un décès, deux déclarations de revenus doivent être effectuées l’année du décès de l’un des conjoints/partenaires :

  • "une au nom des deux conjoints/partenaires avec les revenus acquis par les deux conjoints/partenaires du 1er janvier à la date du décès
  • l’autre au nom du conjoint/partenaire survivant pour les revenus disponibles après le décès", note le fisc.

Il faudra dans ce cas aussi signaler en ligne le décès d’un des conjoints/partenaires. Comme le notifie l’administration fiscale, "la personne survivante peut déclarer facilement le décès de son conjoint/partenaire, remplir la déclaration commune et ensuite compléter sa déclaration personnelle".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.