C'est au printemps 2019 qu'Emmanuel Macron en avait pris l'engagement : d'ici au 1er janvier 2020, les impôts d'une partie considérable des Français doivent baisser. Combien pourrez-vous gagner ?

Impôts : 16,9 millions de foyers fiscaux devraient bénéficier de la baisse

"Je ne veux pas de hausse d'impôts et je veux des baisses pour ceux qui travaillent en réduisant significativement l'impôt sur le revenu", affirmait Emmanuel Macron, en avril 2019. Au printemps dernier, le président de la République promettait déjà d'importants bouleversements pour la fiscalité des Françaises et des Français. "J'ai demandé au gouvernement de mettre en oeuvre cette baisse d'impôt en la finançant par la suppression de certaines niches fiscales pour les entreprises, la nécessité de travailler davantage et des réductions de notre dépense publique", avait-il expliqué à l'occasion d'une conférence de presse organisée après la fin du grand débat national, rappelle Capital.

Au total, près de 16,9 millions de foyers fiscaux sont concernés par la promesse du gouvernement, détaille le Journal du Net (JdN). Cette baisse des impôts est inscrite dans le projet de loi de finance (PLF) 2020 et devrait, sauf surprise, être votée d'ici la fin du mois d'octobre. D'après le gouvernement, le gain moyen s'élèverait à 300 euros par contribuable environ. Dans le détail, certains profils profiteront évidemment de la baisse davantage que d'autres. C'est particulièrement pour les célibataires, dont l'impôt sur le revenu peut être diminué de plus de 500 euros dans certains cas, ou pour certains couples de retraités qui pourraient économiser jusqu'à 930 euros, sous conditions.

Concrètement, le PLF 2020 stipule que le taux d'imposition de la tranche à 14% passera à 11%, générant un "abaissement des seuils d'entrées de plusieurs tranches", ainsi qu'un "renforcement du mécanisme de la décote", écrit le JdN.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)