Le phénomène prend de l'ampleur. Problèmes d'étanchéité à l'air ou à l'eau, risque d'effondrement… Avec le réchauffement climatique, plusieurs dizaines de milliers d'habitations se dégradent. Le coût des travaux est parfois exorbitant.
IllustrationIstock

Un véritable gouffre financier. La hausse des températures occasionne des dégâts importants : fissures, fuites d’eau, mauvaise étanchéité… Les dommages se chiffrent en milliers d’euros. Plus de 3 000 communes françaises ont déjà été reconnues en état de catastrophe naturelle. D’ailleurs, d’après un récent rapport de la sénatrice PS de la Charente Nicole Bonnefoy, plus de quatre millions de maisons seraient "potentiellement très exposées".

Fait inquiétant, le phénomène s’étend désormais à des territoires auparavant jamais touchés. Selon Sébastien Gourdier, géotechnicien du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), depuis une trentaine d’années, "le sud-ouest de la France est pas mal touché". Il indique toutefois que des demandes de reconnaissance de catastrophe naturelle sont apparues "dans des régions jusque-là plutôt épargnées", comme le Grand-Est ou la Bourgogne-Franche-Comté, rapporte SudOuest.

Sécheresse : les fondations des maisons en danger

En cause, le mouvement des sols argileux pendant des épisodes de sécheresse. En effet, en fin d’hiver, les sols gonflent avec l’humidité et se rétractent au printemps et en été, sous l’effet de la hausse des températures et d’une pluviométrie amoindrie. Ce phénomène se nomme le "retrait-gonflement".

Conséquence, les fondations des maisons bougent, ce qui provoque de nombreuses dégradations. En plus des travaux coûteux (25 500 euros en moyenne selon le rapport de la sénatrice), les propriétaires doivent faire face à la perte de valeur de leurs habitations. Le risque d’effondrement, bien que rare, n’est par ailleurs pas écartée. Comment pouvez-vous alors vous faire indemniser ?

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : Réchauffement climatique: +2°, la ligne rouge à ne pas franchir

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.