Logement étudiant. Illustration.
Les étudiants n'ont plus que quelques semaines pour trouver un logement pour la rentrée, alors que la pénurie se fait ressentir dans de nombreuses villes. Différentes options peuvent ainsi être explorées afin d'augmenter ses chances de trouver son cocon pour la prochaine année scolaire : location classique, résidence, ou encore foyer.

À moins d’un mois de la fin des vacances d’été, de nombreux étudiants n'ont toujours pas trouvé de logement. De nombreuses villes sont en effet touchées par une pénurie de logements étudiants entraînant une explosion des loyers, rapporte BFM Immo. Différentes solutions et astuces peuvent néanmoins permettre aux étudiants de trouver un toit et des aides financières pour la rentrée.

Logement étudiant : une pénurie dans de nombreuses villes

Selon une étude LocService, la tension locative a particulièrement augmenté ces dernières années à Angers, où l'on dénombre quatre demandes pour un logement disponible. Dans cette ville, les loyers étudiants ont augmenté de 11,6% depuis 2019. Sur la même période, les loyers étudiants ont aussi progressé de 9,7% à La Rochelle et de 8,5% à Lyon. Cette année, une forte pénurie de logements a aussi touché Lille, comme l'indique un article de l'antenne locale de BFM. À l'inverse, Paris ne fait plus partie des 10 villes les plus tendues en ce qui concerne le logement étudiant, ce qui a entraîné une récente baisse des loyers.

Les résidences manqueraient également de place pour accueillir les étudiants. En France, on ne compterait ainsi que 380 000 places en résidence privée ou publique pour 2,7 millions d'étudiants. Selon le syndicat étudiant UNEF cité par MCE, seuls 16,25% des étudiants pourraient avoir accès à un logement universitaire. En réponse, Emmanuel Macron avait promis, dès 2017, la construction de 60 000 logements supplémentaires. À l'heure actuelle, seuls 30 000 ont été construits. Les universités sont donc de plus en plus nombreuses à investir avec leurs fonds.

Face à cette pénurie, voici les différentes solutions d'hébergement offertes aux étudiants et quelques astuces pour trouver son bonheur.

La location traditionnelle

1/5
immobilier (illustration).

Il est tout d’abord possible de passer par le marché de la location traditionnelle, à travers SeLoger et LeBonCoin ou des sites spécialisés comme Immojeune ou LocService. Pour réduire la note, l'option collocation peut être une alternative judicieuse.

Les résidences universitaires

2/5
Une étudiante. Illustration.

Les résidences des Crous sont une autre option pour trouver un logement étudiant. Si les inscriptions commencent dès le mois de mars, il est toujours possible de faire une demande. Le Crous propose également Lokaviz, un site permettant de trouver des petites annonces de logement étudiant chez un particulier. Enfin, il existe aussi des résidences universitaires privées, comme Nexity Studea.

Les foyers

3/5
Foyer intergénérationnel. illustration.

Les étudiants peuvent aussi trouver un logement à petit budget via les foyers, notamment à travers le système KAPS (Kolocation à projets solidaires), qui propose des appartements de trois à six chambres à loyer modéré contre une implication dans la vie du quartier. Il est par ailleurs possible de demander une place dans un Foyer de Jeunes Travailleurs, dans une maison d’étudiants ou encore dans un foyer intergénérationnel Cohabilis.

Voir la suite du diaporama

Les aides financières

4/5
Immobilier. Illustration.

Les étudiants peuvent généralement avoir le droit à l’ALS (allocation de logement social) ou à l’APL (aide personnalisée au logement) pour les aider financièrement. Pour avoir accès à la location traditionnelle, les étudiants dépourvus de caution peuvent quant à eux se tourner vers le dispositif Visale. Le dépôt de garantie versé au propriétaire peut être financé pour les étudiants boursiers ou salariés à travers un prêt à taux 0 Loca-pass.

Les astuces pour trouver vite

5/5
Des étudiants. illustration.

Dans tous les cas, différentes astuces permettent d’augmenter ses chances de trouver rapidement un logement. La réactivité est indispensable afin de répondre rapidement aux annonces et aux différentes demandes des propriétaires, explique à BFMTV Alexandre Ducoeur, responsable chez Studapart. Ensuite, il faut avoir travaillé son dossier en amont pour pouvoir présenter au mieux sa recherche et son profil et transmettre au plus vite les différentes pièces justificatives. Enfin, en raison du contexte actuel, il ne faut pas hésiter à se fixer des critères essentiels et à accepter quelques compromis.