L'habitat intergénérationnel permet de réunir sous un même toit des seniors et des étudiants. Découvrez cette forme originale de cohabitation aux nombreux avantages.
Istock

Et si la meilleure manière de réduire le fossé entre les différentes générations était finalement de les réunir sous un même toit ? C’est le pari fait par de nombreuses associations qui font la promotion de la cohabitation intergénérationnelle.

Ce type d’habitat repose sur un principe simple : l'échange. Une personne âgée accueille à son domicile un jeune et lui fournit une chambre. Comme les formes plus traditionnelles de cohabitation, telle la colocation étudiante, il s’agit de mettre en place une forme de convivialité. Plutôt que de vivre chacun chez soi, autant vivre ensemble et partager des moments de la vie quotidienne.

Publicité

Ce sont le plus souvent des associations qui se chargent de mettre en relation des personnes âgées souhaitant héberger et des jeunes travailleurs ou étudiants à la recherche d’un logement. C’est le cas du Pari solidaire Lyon, qui rassemble environ 150 adhérents dans la métropole lyonnaise et ses alentours, soit près de 75 foyers de cohabitation intergénérationnelle.

Un moyen de lutter contre l'isolement des personnes âgées

Partager son logement permet d’abord de lutter contre la solitude des seniors mais aussi des jeunes. "La cohabitation intergénérationnelle permet aux personnes âgées de ne pas rester seules et contribue à les maintenir à domicile le plus longtemps possible", a expliqué l’association Le Pari solidaire Lyon à Planet.fr. Même si le jeune ne remplace pas les aides à domicile qui interviennent auprès des personnes âgées dans la vie quotidienne, être certain que quelqu'un rentrera le soir et sera présent est très rassurant pour la personne âgée et ses proches.

Publicité

A lire aussi - EN IMAGES Le Top 20 des pires locations de chambres/appartements trouvées sur Internet

Pour l’hébergé, cela permet aussi d’avoir quelqu’un chez soi, notamment pour les étudiants qui quittent le foyer familial pour la première fois et auraient peur de se retrouver seuls. "C’est agréable quand on se retrouve dans une ville qu’on ne connaît pas d’avoir quelqu’un sur qui on peut compter", a raconté Marion, nouvelle adepte de la cohabitation depuis septembre. Le logement intergénérationnel est une alternative pratique et qui peut être financièrement plus intéressante qu'un logement individuel ou une colocation classique pour les jeunes.

Publicité

Un dispositif "gagnant-gagnant"

Publicité

L’association précise cependant que c’est un véritable partenariat où chacun s'engage à égalité. "C’est un système d’entraide mutuel, il n’y a pas une personne qui gagne plus que l’autre". Outre la présence rassurante, il s’agit aussi de partager ses goûts, ses passions et des discussions, même s’il est important que chacun garde une espace à soi pour ne pas se marcher sur les pieds. "On échange nos points de vue en politique, on parle aussi de ce qu'on aime comme films par exemple", nous a raconté Marion.

Le plus souvent, la cohabitation ne dure que quelques mois, le temps d'une année scolaire. Parfois, il arrive que cette cohabitation momentanée débouche sur une vraie belle rencontre et une relation. "L’année dernière, une adhérente est allée au Japon pour rendre visite à une étudiante. Elle est allée passer ses vacances là-bas. Une autre fois, un monsieur a même été invité au mariage de son étudiant au Maroc", nous a confié l’association.

A lire aussi - Ce coup de pouce qui devrait faire plaisir aux retraités

Publicité

La cohabitation intergénérationnelle demande cependant un véritable engagement. "Ca ne correspond pas à tout le monde de cohabiter avec une personne âgée, car cela demande d’être dans une démarche de partage, d’échange et de respect d’autrui", a expliqué l’association. C’est ce que nous a confirmé Marion. Il est indispensable de "s’adapter au mode de vie de la personne âgée", et de faire des compromis, ce que tout le monde n’est pas prêt à accepter. Patience, écoute et présence sont nécessaire pour que la cohabitation se passe bien.

Engagement solidaire et citoyenne, la cohabitation intergénérationnelle est souvent une expérience marquante pour les deux personnes qui s'engagent. Et vous, vous laisserez-vous tenter par cette nouvelle forme de colocation ?

En vidéo sur le même thème : Quand des étudiants réalisent les rêves des séniors

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :