L'entretien d'un immeuble peut parfois revenir cher. L'ancienneté, la taille ou encore le taux d'équipement font varier les prix. Mais ce ne sont pas les seules raisons.

Paris est la première ville qui vient en tête des gens quand on évoque le prix des logements. Pourtant, dans le cas des charges de copropriété, la capitale ne fait pas partie de celles où elles ont le plus augmenté en 2018, selon l’étude de MeilleureCopro, publiée le 6 juin dernier.

Elles ont augmenté de 3,1% dans l’ensemble de la France. Dans les grandes villes, cette hausse est de 4,4%. C’est le sud de la France qui vient prendre la tête du classement. Parmi les 11 villes recensées par l’étude, Marseille affiche l’une des plus forte hausse, avec 4,6 %. Elle est presque trois fois supérieure à l’inflation en 2018 (1,8%).

Pourquoi les charges de copropriétés ont-elles plus fortement augmenté dans le Sud ?

L’explication réside dans les conditions climatiques et l’augmentation du prix de l’énergie. En effet, si la partie nord du pays a connu un hiver plus doux qu’à la normale, cela a été l’inverse pour la partie sud. Par ailleurs, le fondateur de MeilleureCopro précise dans Le Figaro que les villes du sud ont tendance à être "fortement équipées en chauffage collectif".

Mais ce n’est pas la seule raison. En effet, les honoraires des syndics ont connu également une forte augmentation. A Lyon par exemple, elles ont progressé de 20%. La multiplication des sinistres ces dernières années, particulièrement ceux dus aux intempéries, est aussi responsable de cette hausse en 2018, explique la Fédération française de l’assurance à BFM Immo.

A noter que les immeubles les plus coûteux en charges de copropriétés sont ceux construits entre 1959 et 1974. MeilleureCopro ajoute que la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturelle est amenée à progresser de 22% en 2019. L’interdiction du glyphosate risque également de faire augmenter de 20 à 50% l’entretien des jardins.

Voici les 10 grandes villes où les charges de copropriétés sont les plus élevées en 2018  :

© Istock
 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.