Parole de pompier : en cas de sinistre, certaines attitudes sont à bannir si vous souhaitez rester en vie. Voici les bons réflexes à adopter.
Istock

Inondation : cherchez les points hauts

Un homme a été retrouvé mort, noyé dans son véhicule, dans l’Eure. Les premiers éléments de l’enquête, comme le rapporte Sud Ouest, indiquent que l’homme de 37 ans aurait perdu le contrôle de sa voiture à la suite des fortes crues liées aux orages. L’automobile s’est retournée dans une cuvette d’eau sur la route D840.

A lire aussi :Assurance habitation : comment se faire rembourser en cas de catastrophe naturelle

Indéniablement, il arrivent que les inondations tuent en France. Et dans plusieurs départements de l’Hexagone, la situation est critique. Patrick Chavada, officier pompier spécialisé dans les questions de prévention et du d’éducation du citoyen face au risque pour la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers (FNSP) appelle à la prudence. "Il existe deux types de crues. Les crues de plaines, pour lesquelles il est possible de se préparer en amont, parce que les rivières ou les fleuves débordent tranquillement, et les crues torrentielles. En ce moment, on fait face à ce deuxième type", indique-t-il au micro de Planet. "Or, il n’est pas possible d’anticiper les crues torrentielles. Elles sont souvent violentes et implique de faire face à l’urgence. Dans ce genre de situation, la première chose à faire c’est penser à sa survie : il faut monter à l’étage, voire sur le toit. N’importe quel point haut qui peut faire l’affaire est susceptible de vous sauver", insiste l’officier pompier. Il ne pense pas seulement aux collines ou aux monts, mais aussi aux arbres, aux poteaux si le besoin s’en fait sentir. "Il est primordial de sortir du flux de l’eau", précise-t-il.

Deuxième élément à prendre en compte : selon le pompier, il n’est pas nécessaire de barricader sa maison à l’aide de serpillère pour la protéger contre une crue torrentielle. "Non seulement vous n’en aurez pas le temps, mais en plus vous vous mettrez en danger. Barricader sa maison avec des parpaings, des planches ou des linges peut faire sens en cas de crue de plaine. En cas de crue torrentielle, vous n’aurez pas le temps", souligne-t-il. Ce n’est d’ailleurs pas la seule attitude susceptible de vous mettre en danger. "Récemment, à Nice, des individus résidant en immeuble ont voulu descendre dans un parking souterrain pour sortir leur voiture à l’annonce d’une inondation. Ils sont morts noyés, pris par le torrent. Il ne faut surtout pas descendre, toujours s’élever. Le maître mot, c’est de sauver sa peau, pas des possessions matérielles", déplore-t-il.

Inondation : dans la mesure du possible restez chez vous

Troisième point : prêtez une attention toute particulière auc prévisions météos et suivez les conseils à la lettre, il pourrait vous sauver la vie. Pour Patrick Chavada, à défaut de contre-indication, il vaut mieux rester chez soi. "Si vos enfants sont à l’école, il ne faut pas aller les chercher. Ils sont pris en charge et en sécurité. Sur la route, en revanche, vous serez en danger", rappelle le pompier. Toutefois, si vous habitez en zone inondable, il est primordial d’évacuer quand vous avez l’occasion de le faire. "En cas de crue torrentielle, l’eau entrera de toute façon chez vous. Elle fera sauter les vitres, voler les meubles. Rester chez soi est dangereux."

Enfin, celles et ceux qui auront fait le choix de s’engager sur les routes malgré la pluie devront redoubler de vigilance. "Quand la route est inondée, impossible de voir dans quel état elle est. Il est possible qu’elle ait été endomagée. Si vous êtes pris dans une cuvette, montez sur le toit du véhicule", explique le secouriste. "Si le véhicule s’est retourné et que vous êtes coincés sous l’eau il sera impossible d’ouvrir les portes compte-tenu de la pression de l’eau. Vous allez devoir ouvrir d’abord les fenêtres pour laisser l’eau entrer jusqu’à ce que les pressions internes et externes s’équilibrent. A partir de là, il sera possible d’ouvrir la porte et de sortir pour regagner la surface", detaille-t-il.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !