Pluie de perséides : x sites exceptionnels pour scruter le ciel en France
L'un des plus beaux pics d'étoiles filantes de l'année aura lieu dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 août. Voici quelques sites particulièrement favorables à leur observation, à partir desquels les plus superstitieux d'entre vous pourront émettre leurs vœux.

Préparez vos vœux. Comme chaque année entre mi-juillet et mi-août, les Perséides font leur grand retour. Durant cette période, la Terre traverse un essaim de poussières laissées par la comète Swift-Tuttle, qui orbite autour du Soleil en 133 ans. Ces débris de petite taille s’échauffent au moment d’entrer dans l’atmosphère terrestre et deviennent des étoiles filantes. Le spectacle d’un de leurs plus beaux pics de l’année culminera dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 août. De beaux météores devraient être également visibles les nuits précédentes et les nuits suivantes, note Le Parisien.

Pluie de Perséides : jusqu’à 100 étoiles filantes par heure

Comme à l’accoutumée, le phénomène devrait être le plus important entre la deuxième partie de soirée et jusqu’à l’aube. Jusqu’à 100 étoiles filantes pourraient être visibles par heure. Et bonne nouvelle, les conditions devraient être très favorables. En effet, le pic se situera quatre jours après la nouvelle lune, soit lorsque le ciel sera sombre. Si des pluies éparses sont attendues sur les côtes de la Manche, d’après Météo France, le reste de la France métropolitaine devrait bénéficier d’un temps clair.

Perséides : d'où ce nom tire-t-il son origine ?

Pour rappel, le nom de Perséides provient de Persée, personnage de la mythologie grecque, fils de Zeus et de Danaé. Une grande partie de ces étoiles filantes semblent s’échapper de la constellation du même nom.

Observatoire, planétarium... D’où pourrez-vous observer ce magnifique spectacle céleste ? Découvrez les meilleurs sites de France dans le diaporama ci-dessus.

Le Pic du Midi de Bigorre (Hautes-Pyrénées)

1/5

Le pic du Midi de Bigorre (Hautes-Pyrénées) est depuis 2013 la première "réserve internationale de ciel étoilé" (Rice) de France. Ce label, décerné par l'organisme américain International Dark-sky Association est attribué à 17 autres sites dans le monde dont deux autres en France, rapporte Le Figaro.

L'Observatoire de Saint-Véran (Hautes-Alpes)

2/5

Observez les étoiles filantes depuis l’Observatoire de Saint-Véran, situé à 2936 mètres d'altitude. Il est accessible à pied en trois heures depuis le centre du village. Des nuits découvertes (95 € de juin à août) sont proposés par les astronomes de l'association AstroQueyras. Elles incluent une  animation astronomique, une nuit à l'observatoire (10 personnes maximum) et un petit déjeuner.

Le Triangle noir du Quercy (Lot)

3/5

Depuis mai 2021, le Parc national des Causses du Quercy (Lot), au nord-est de Cahors, est classé "Territoire de villes et villages étoilés". Sur le site officiel du Parc du Quercy, vous pouvez obtenir la liste les hébergements disposant de télescopes. 

Vous pouvez aussi installer le vôtre sur l’un des terrains aménagés des villages de Limogne-en-Quercy, Reilhac ou Carlucet.

Le Parc national des Cévennes (Ardèche, Gard, Lozère)

4/5

Avec le Pic du Midi et le territoire Alpes Azur Mercantour, le Parc national des Cévennes fait partie des trois "réserves internationales de ciel étoilé" de France.

Durant l’été, l'agence Azimut Voyage organise des séjours alliant l'astronomie et la randonnée. Renseignez-vous.

Voir la suite du diaporama

L'Observatoire des Baronnies provençales (Hautes-Alpes)

5/5

Le site est situé au centre d'une zone de 320 km² protégée de la pollution lumineuse par décret. À partir de 21 heures, vous pouvez participer à des observations sous la coupole.

Vous pouvez aussi réserver un hébergement au Mas-des-Grès, où un ensemble de gîtes et de chambres portent des noms de planètes ou de satellites.

Vous pouvez consulter le site obs-bp.net.