Demande de données bancaires, avance de frais sur du matériel… Les escroqueries peuvent être nombreuses sur la plateforme de recherche d'emplois.  
©AFP

Ce n’est pas la première fois que des escroqueries sont présentes sur le site mais elles se développent à nouveau dangereusement. Dans un article publié lundi, Le Parisien met en garde contre les fausses annonces qui se multiplient sur la plateforme de Pôle emploi.

"De vrais escrocs n’hésitant pas à tirer profit de la pression à retrouver un emploi et de la précarité que subissent bon nombre de chômeurs pour leur soutirer quelques centaines d’euros, voire plus !", précise le quotidien.

Disparition des escrocs avec votre argent

Plusieurs types d’arnaques existent. Pour citer quelques exemples, on trouve parfois sur le site une annonce avec un recruteur vous demandant d’avancer des frais en faisant un virement pour une commande de matériel. On peut également vous demander d’envoyer vos coordonnées bancaires ainsi qu’une photocopie de vos papiers d’identité. Evidemment, une fois ces versements effectués ou papiers envoyés, les escrocs disparaissent avec vos données et votre argent. Sans aucune nouvelle et sans promesse d’embauche. 

Face aux risques, il est important de rappeler qu’il faut se méfier des offres d’emploi qui vous semblent trop alléchantes. Le Parisien précise également que "tout recruteur qui vous demanderait vos données personnelles (numéro de Sécu, RIB, etc.) avant de vous avoir rencontré, doit être considéré comme suspect". Enfin, signalez ces arnaques possibles directement à Pôle emploi.