Crèches, écoles, collèges et lycées vont fermer dès vendredi soir durant 3 semaines. Les salariés ne pouvant pas télétravailler pourront bénéficier de l'activité partielle pour garder leurs enfants. Qu'en est-t-il de ceux étant en télétravail ? Faisons le point.
Vous ne pourrez plus télétravailler à cause de vos enfants ? Voici ce que vous devez savoir sur le chômage partielIllustrationIstock

Concilier travail et garde d’enfants est souvent loin d’être évident. Les nouvelles restrictions annoncées ce mercredi 31 mars au soir par Emmanuel Macron pour lutter contre la troisième vague de la Covid-19, mettent, tout comme lors du premier confinement en mars 2021, de nombreux parents dans l’embarras. En plus du confinement généralisé, les établissements scolaires (crèches, écoles, collèges et lycées) vont fermer leurs portes durant trois semaines, dès ce vendredi 2 avril au soir.

Si certains pourront profiter du chômage partiel, ils devront remplir des conditions bien précises. L'allocution du chef de l’État est intervenue juste après la prolongation du décret au Journal officiel des conditions actuelles du dispositif, jusqu'à fin avril. En principe, l'indemnité versée aux salariés aurait en effet dû diminuer au 1er avril, comme le reste à charge des entreprises étant exclues des secteurs protégés. À ce jour, l'indemnité des salariés est établie à 70% de la rémunération brute (84% du salaire net).

Fermeture des écoles : qui va pouvoir bénéficier de l’activité partielle ?

Travailler tout en gardant vos enfants vous semble inimaginable ? Si vous entrez dans les conditions suivantes, vous pourrez alors demander à votre employeur d'être placé en chômage partiel :

  • votre enfant a moins de 16 ans
  • seul un des deux parents peut jouir du chômage partiel
  • vous devez normalement être dans l'incapacité de télétravailler : toutefois, contacté par Les Échos, le ministère du Travail s'est voulu rassurant, et a précisé que le dispositif va être assoupli…

Vidéo : Le chômage partiel sera comptabilisé dans le calcul de la retraite

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.