Véritable monstre sacré de la télévision, Jean-Pierre Foucault a mené sa carrière de main de maître. Naturellement, cela s'est ressenti sur ses finances…
AFP

Jean-Pierre Foucault a-t-il gagné des millions : parmi les animateurs les mieux payés de France

Il a désigné son dauphin. Jean-Pierre Foucault a choisi qui va le remplacer pour présenter Qui veut gagner des millions, le jeu mythique de la une. Il s’agit de Camille Combal, animateur de radio et ancien chroniqueur de Touche Pas À Mon Poste. Cette transition a naturellement braqué les projecteurs sur l’un des monstres sacrés de la télévision et sa riche carrière…

A lire aussi : Poker, huile d’olive et gros cachets : l’incroyable fortune de Patrick Bruel

Mais chez Jean-Pierre Foucault, il n’y a pas que le parcours professionnel qui soit riche. En effet, en plus de 40 ans de métier, l’animateur a su accumuler un patrimoine considérable. Et pour cause ! Il est l’un des présentateurs les mieux payés du paysage audiovisuel français (PAF). D’après le magazine Capital, cité par Gala, il est payé 35 000 euros brut pour la seule soirée de Miss France sur TF1. Pour chaque épisode de Qui veut gagner des millions, il touchait 15 000 euros tandis que pour chaque édition de Sacrée Soirée, il n’empochait pas moins de 30 000 euros, indique le site d’information people Pure People.

D’une façon générale, Jean-Pierre Foucault fait partie des stars du petit écran qui ne facturent qu’à l’émission. D’après les informations de Vanity Fair, il demanderait entre 35 000 et 45 000 euros par prime-time sur TF1, soit environ 50 minutes devant les caméras. "L’argent que je gagne, je ne le gagne pas pour 50 minutes d’émission mais pour 42 ans de métier et 50 minutes d’émission", a-t-il expliqué.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : Quelle est la fortune de Jean-Pierre Pernaut ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.