Alors qu'elle s'apprête à devenir l'épouse du prince Harry (et à partager son incroyable patrimoine), Meghan Markle a déjà tout d'une grande. Et beaucoup d'argent sur son compte en banque…

Meghan Markle : ce qu’elle possède

Avant de devenir la fiancée du prince Harry, naturellement Meghan Markle a eu une vie. Rentable qui plus est. Elle s’est, en effet, illustrée et fait connaître dans la série américaine à succès "Suits : Avocats sur mesure" dans laquelle elle incarnait le rôle de Rachel Zane. Résultat : aujourd’hui, comme le soulignent plusieurs médias, sa fortune serait estimée à 5 millions de dollars (soit environ 4,2 millions d’euros).

A lire aussi : Mariage princier : qui est Trevor Engleson, l’ex-mari de la future mariée

En convolant en justes noces avec le prince Harry, elle est sur le point d’ajouter des dizaines de millions à un patrimoine déjà particulièrement heureux. Le frère de William disposant, à lui seul, d’une fortune, comme l’indique Closer, portée à 42 millions de dollars (soit 35 millions d’euros).

Meghan Markle : ses lucratives apparitions officielles

La jeune femme de 36 ans a, notamment, par le passé, eu l’occasion de prouver (outre ses talents d’actrice) ses talents business woman. Ainsi, avant de devenir la compagne officielle du prince Harry, elle n’hésitait pas à monnayer ses déplacements. Il fut un temps où, alors que sa notoriété se révélait grandissante et que ses apparitions sur tapis rouge se multipliaient, la belle demandait pas moins de 20 000 dollars (soit 16 000 euros) pour sa seule présence, rapporte le Sunday Times qui publie les bonnes lignes d’un ouvrage répondant au nom de Meghan, de Holly-wood à Buckin¬gham paru début mai. Compte tenu de son nouveau statut, elle n’est naturellement plus autorisée à procéder ainsi.

Meghan Markle : et surtout pas de contrat de mariage !

Comme son frère, le prince William avant lui, Harry a décidé de ne pas signer de contrat prénuptial de mariage avec Meghan Markle. Or, il s’agit là d’un acte juridique qui définit les règles dans le cas où ils seraient amenés à dissoudre leur union. Techniquement, il a pour but de protéger le patrimoine des deux époux. Reste à savoir quel scénario financier pourrait être envisagé si Harry et Meghan se séparaient. A priori, un accord aurait tout de même été signé. Lequel accord augmenterait néanmoins grandement la fortune de la jeune femme. La belle affaire.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.