Avec plus de 100 millions d'album vendus depuis ses débuts et presque autant de prises de bec, l'un des chanteurs préférés des Français se revendique comme étant de droite. Mais qu'en est-il du côté de son porte-monnaie ?
AFP

Trois femmes, quatre enfants, plus de 50 ans de carrière, un manoir du XVIe siècle situé à Bénerville près de Deauville en Normandie, un avion stationné non loin de là qui lui permet de rejoindre Paris en moins de 40 minutes, révèle Le Point, un Rolls-Royce vendue il y a deux ans, ses guitares de collection, ses plus de 2 000 livres anciens…

A lire aussi : Fortune de Johnny Hallyday : tout était-il bien légal ?

Publicité

Mais surtout : une demeure d’exception située à Neuilly dont il a pris le parti de se délester au début des années 2010 parce que le climat parisien ne lui seyait guère. Une demeure également estimée à plusieurs millions d’euros, affirment les spécialistes du secteur. Somme qui lui aurait permis d’acheter son manoir normand.

Vous l’aurez compris, l’artiste dispose, depuis quelques décennies déjà, d’un patrimoine considérable. Un patrimoine auquel il convient d’ajouter les millions d’euros engrangés selon années grâce à la vente de ses albums et à ses tournées, indique Le Parisien. 3,7 millions d’euros en 2004 par exemple rien que pour les 800 000 ventes de son album "Du plaisir" et la tournée qui a suivi.

Publicité

Contre l’exil fiscal ?

Publicité

Jamais à court de phrases choc, l’une des plus belles voix hexagonales n’a, par ailleurs, jamais caché son agacement envers ces personnalités fortunées qui choisissent de s’exiler dans d’autres contrées (en Suisse par exemple) pour payer le moins d’impôts possible. "On s'emmerde grave à Gstaad", ironisait-il déjà en 2013 alors qu’il faisait référence au chalet que possédait Johnny Hallyday. Peut-être, précise le Nouvel Obs, mais à moindres coût.

L’heure de la retraite attendra

Au bas mot, la fortune de Michel Sardou pourrait être estimée à plusieurs millions, peut-être même des dizaines de millions d’euros. Reste à déterminer son exact montant. Pour l’heure, l’artiste a souhaité reporter les deux derniers concerts de sa tournée d’adieu baptisée "La Dernière danse" à avril 2018, pour cause, semble-t-il, de "repos vocal forcé".

Publicité

Une ultime tournée qui mettra un point d’orgue à sa carrière musicale, peut-être pas son pendant théâtral. Michel Sardou étant, tel que le souligne Paris Match, de toute évidence bien décidé à poursuivre dans cette voie. "La chanson m'a procuré un bonheur énorme. (...) Je me sens incapable de me renouveler, j'ai tout dit. Je préfère retourner au théâtre, faire rire, émouvoir", indiquait-il en novembre 2017 à l'AFP.

Encore quelques menus rendements à prévoir donc.

Publicité

En vidéo - Mort, rumeurs d'enfants cachés... Le gros coup de gueule de Michel Sardou