Ne vous fiez pas aux apparences… Sous ses airs de sportif émérite qui croule sous le poids de ses gains, Gaël Monfils apprécie de tout contrôler. A commencer par son argent.
AFP

Fortune de Gaël Monfils : ce qu’il a gagné depuis ses débuts

Ce n’est un secret pour personne, depuis que Gaël Monfils a débuté sa carrière de tennisman, il est parvenu, au fil des matchs et des compétitions, a engrangé une somme extrêmement importante : plus de 12 millions d’euros au total durant sa carrière.

A lire aussi : Roger Federer : découvrez son incroyable train de vie !

En 2016, il figurait même en 7e position du fameux classement mondial des joueurs de tennis masculin (classement ATP) les mieux rémunérés avec 2,8 millions d’euros de gains perçus cette année-là. De quoi, forcément, lui donner le sourire et non accessoirement l’envie de placer judicieusement son argent en vue de le faire fructifier. Mais alors que certains auraient choisi de dépenser sans compter, il s’emblerait que la star du tennis français ait toujours pris le parti de jouer la carte de la prudence et d’investir le fruit de ses cachets dans des valeurs sûres.

Fortune de Gaël Monfils : la finance, ça peut rapporter gros

Aujourd’hui, le tennisman vit dans une vaste demeure en Suisse. A Trélex précisément. Et comme quantité de grandes fortunes y résidant, il bénéficie, techniquement, d’une fiscalité bien moins gourmande qu’en France et d’un forfait fiscal réservé aux résidents qui ne perçoivent pas d’argent en Suisse. Une stratégie patrimoniale tout ce qu’il y a de plus légal qui, de fait, s’inscrit dans l’état d’esprit de l’illustre tennisman, à savoir : rester prudent.

Dans les colonnes du Parisien ce vendredi 25 mai 2018, il concède avoir toujours été de nature raisonnable dès lors qu’il est question d’argent. Il explique même porté un grand intérêt à la finance au point d’avoir effectué des stages dans ce domaine et fait en sorte de se perfectionner ces dernières années. Pas étonnant, du reste, qu’il ait récemment noué un partenariat avec celui qui se présente comme le leader mondial des réseaux d’investissement et du trading social (eToro). Lequel "leader" s'avère, toutefois, critiqué à bien des égards parce que potentiellement très dangereux pour les traders en herbe qui investissent dessus.

Malgré cela, Gaël Monfils estime être particulièrement "économe". "J’aime contrôler que tout se passe bien, que j’ai assez pour bien vivre et subvenir aux besoins de ma famille. C’est le plus important", a-t-il indiqué au Parisien. Millionnaire, mais stratège.

En vidéo - L'immense défi de Gael Monfils

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.