Ce 30 juin, TF1 diffuse la série "Quiz" inspirée d'un célèbre fait divers britannique lié au jeu "Qui veut gagner des Millions". Il y a 20 ans, un Anglais avait touché le jackpot avant d'être accusé de tricherie. Planet revient sur les secrets du scandale.
Qui veut gagner des millions : découvrez l’histoire de l’imposteur qui a triché pour être millionnaire©YouTube/Who wants to be a millionaireCapture vidéo
Sommaire

Qui est Charles Ingram, le célèbre tricheur du jeu ?

C’est l’histoire d’une incroyable imposture. En 2001 au Royaume-Uni, Charles Ingram n’est qu’un simple candidat révélé au grand public dans Who wants to be a millionaire, la version britannique du jeu Qui veut gagner des millions, présentée par l'animateur Chris Tarrant.

Âgé de 38 ans, cet ancien militaire de l’armée britannique ne désire qu’une chose : décrocher le jackpot d’un million de livres afin de pouvoir changer de vie. Pour arriver à toucher ce rêve du bout des doigts, la route est encore longue puisque le candidat doit répondre correctement à des questions de culture générale tout en bénéficant de 3 jokers : le 50/50, l’appel à un ami et le vote du public.

Lors de son premier jour de participation, Charles Ingram ne brille guère sur des questions simples et utilise (presque) tous ses jokers. Ce qui lui permet néanmoins de gravir les premiers paliers de la pyramide de gains. Le lendemain, c’est un tout autre scénario qui se déroule sous les yeux du public et des téléspectateurs.

Avec une facilité déconcertante (et quelques hésitations), le candidat britannique excelle au fur et à mesure de la partie. Avant d’arriver à la dernière question et de donner l’ultime bonne réponse, qui fait de Charles Ingram le troisième millionnaire de l’histoire du jeu britannique. "Vous êtes le candidat le plus incroyable que nous ayons jamais eu", lance l’animateur Chris Tarrant au vainqueur avant d’être rejoint par son épouse Diana en plateau. Un destin surprenant qui va curieusement éveiller certains soupçons.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.