Ruptures de stocks : ces produits qui en sont victime cet été
Sur les quatre dernières semaines, le taux de rupture de stock a atteint 5,3% selon les chiffres de NielsenQ, spécialiste mondial dans l'analyse de données. Voici la liste des produits concernés.

Les pénuries estivales s’enchaînent. Depuis le début de l’été, de plus en plus de produits sont victimes de ruptures de stock, et certains rayons de nos supermarchés se vident à grande vitesse.

Cette réalité influe sur le quotidien des Français, dans une période où l'inflation est d’ores et déjà particulièrement élevée.

Selon les études menées par l'entreprise NielsenQ, spécialiste mondial dans l’analyse de données, le taux de ruptures de stock sur les quatre dernières semaines a atteint 5,3 %. A titre de comparaison, ce chiffre s’élevait à 4,1% à la même période en 2021, soit une hausse de 1,2% en un an.

"Ces ruptures en linéaire représentent sur une année pleine un manque à gagner brut de 3,8 milliards d'euros en hypermarchés et supermarchés. Conditions climatiques, mauvaises récoltes, conflit Ukraine-Russie et autres difficultés de production ont sensiblement accéléré les pénuries de certains produits depuis le début de l'année, et ont mis à mal la disponibilité en linéaire en 2022" explique François Laffontan, consultant retail collaborative solutions de NielsenIQ, dans les colonnes du Figaro.

Ces produits qui sont davantage présents dans les rayons

Si certains produits sont régulièrement en rupture, d’autres sont à l’inverse davantage plus présents qu’avant dans les rayons. Voici lesquels :

  • Le fromage fondu
  • Les confiseries au chocolat
  • Le lait infantile
  • Le surimi
  • Le porto

Parmi les produits disparus des rayons, certains sont habituellement très consommés en été et leurs ruptures de stock influencent donc directement le quotidien des Français. Découvrez quels sont ces produits dans notre diaporama.

La moutarde

1/6
La moutarde

Ce condiment relevé très apprécié par les Français est très difficile à trouver dans nos rayons depuis maintenant plusieurs semaines. 

L’huile de tournesol

2/6
L’huile de tournesol

L’huile de tournesol a été l’un des premiers produits à disparaître petit à petit de nos rayons. Aujourd’hui, il est toujours difficile de s’en procurer dans les rayons de nos supermarchés. 

La vinaigrette

3/6
La vinaigrette

Il n’est pas étonnant que la vinaigrette soit de plus en plus difficile à trouver, puisqu'elle souvent composée d’huile et de moutarde. 

Les sauces froides

4/6
Les sauces froides

Outre la moutarde, d'autres condiments, comme la mayonnaise, ont été concernées par des ruptures de stock. 

Voir la suite du diaporama

Le blé

5/6
Le blé

Les produits à base de blé comme la farine ont également connu des épisodes de ruptures de stock. 

Les céréales

6/6
Les céréales

Les produits à base de céréales sont eux aussi ponctuellement en rupture de stock dans de nombreux supermarchés.