Les grandes surfaces et les supermarchés ont dû fermer l'ensemble de leurs rayons jugés "non-essentiels". Certains ont trouvé les moyens de contourner l'interdiction… Voilà l'astuce à connaître.
Sommaire
Rayons fermés dans les supermarchés : l'astuce pour trouver les produits interditsIstock

"Du jamais vu sur le terrain dans nos magasins cette fin de semaine : les équipes sont découragées par les dernières mesures officielles. C'est la pagaille et les clients ne comprennent pas", dénonçait récemment Dominique Schelcher, le président de Système U. En cause ? La volonté du gouvernement, "au nom de l'équité et de la sécurité sanitaire" précise LCI, de fermer l'intégralité des rayons jugés "non essentiels". Cette décision vise notamment à rétablir un certain équilibre commercial, puisque les petits établissements n'ont pas le droit d'ouvrir. Mais certaines grandes-surfaces ont rapidement trouvé des combines. 

Théoriquement, n'espérez plus acheter de livres, de CD, de jouets, de textiles, de meubles ou de fleurs. Les rayons qui commercialisent ces produits ont, de facto, dû fermer après la publication du décret gouvernemental rappelle le site spécialisé Sortir à Paris. En pratique, la situation s'avère un peu plus "ubuesque", affirme la chaîne d'information. D'abord parce qu'il est toujours très largement possible de se procurer les produits supposément interdits à la vente et ensuite parce que la façon de les acheter peut parfois sembler… étonnante au vu et au su des décisions de l'équipe exécutive assemblée par Jean Castex et Emmanuel Macron. Explications.

Produits interdits : la combine d'Intermarché

Intermarché, par exemple, a opté pour le lancement d'un "drive solidaire", explique La Dépêche. L'opération débute ce lundi 9 novembre 2020 et a été largement annoncée "à grands renforts d'encarts dans la presse locale et nationale", soulignent nos confrères.

"On entend la colère, la détresse de petits commerçants et en particulier des libraires, on entend le discours de pousser à la digitalisation, au click&collect, mais tous ne sont pas forcément prêts", explique d'ailleurs Thierry Cotillard, le président du groupe. Il poursuit, détaillant son dispositif : "L'idée est de donner un coup de main aux commerçants en mettant à leur disposition nos outils digitaux, notre plateforme de click&collect, avec dans un premier temps les libraires. Le ‘click' se fait sur notre site, mais le ‘collect' est fait dans leur boutique". De quoi acheter des produits chez des commerçants normalement fermés, donc. Mais c'est loin d'être la seule astuce…

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.