Posez, c'est payé ! Voici le slogan de cette toute nouvelle technologie qui progresse en France. Finis la monnaie, les billets et les codes confidentiels. Vous pouvez aujourd'hui payer vos achats en passant simplement votre carte de paiement ou votre mobile devant un petit terminal. Explications. 
© Getty
Sommaire

1 – Facile et pratique

Basé sur la technologie "Near Field Communication*" (NFC), ce dispositif permet de régler les achats d'un petit montant en approchant simplement sa carte bancaire ou son Smartphone** (de 3 à 4 cm) du terminal de paiement. Et cela sans composer son code confidentiel. Un bip signale la fin de l'opération et le terminal sort automatiquement un reçu validant l'achat, comme un paiement traditionnel. Cela n'est faisable que si le client comme le commerçant sont équipés de cette technologie.

Votre CB est-elle concernée : il suffit de vérifier qu'un petit logo en forme d'ondes radio wifi est apposé à côté de la puce de votre carte.

Pour quels montants : cela ne fonctionne qu'avec de petits montants jusqu'à 20 euros. Au-delà de cette somme, votre carte bancaire redevient une carte classique.

Les avantages : plus de monnaie à chercher pour acheter sa baguette de pain ou son journal, plus de code confidentiel à taper à l'abri des regards indiscrets, et des files d'attente réduites grâce à une rapidité d'encaissement.

* Communication en champ proche. Cette technologie permet d'échanger des données à courte portée. Elle est déjà présente dans certaines cartes de transport comme le pass Navigo en Ile-de-France.** Il faut être équipé d'une application bancaire de paiement mobile. Renseignez-vous auprès de votre opérateur.

2 – Et la sécurité ?

L'utilisation du paiement sans contact est limité à 5 opérations. Au-delà, vous êtes obligé de régler de nouveau vos achats en saisissant votre code confidentiel, ce qui permet de relancer l'utilisation du mode sans contact. Cette mesure de sécurité permet de s'assurer que l'utilisateur de la carte bancaire en est bien le propriétaire.

Et aussi : des contrôles préventifs peuvent être demandés ponctuellement. Le terminal de paiement pouvant réclamer à tout moment l'insertion de la carte et le code.

Est-ce suffisant : pas complètement, car une personne malintentionnée peut avec un lecteur NFC* récupérer, s'il s'approche suffisamment du porteur de la carte, des données personnelles comme le numéro et la date d'expiration de la CB. Des informations suffisantes pour passer une commande notamment sur certains sites étrangers**.

Rassurez-vous : le vol de données de cette manière, selon le groupement des cartes bancaires, resterait rare. Sans oublier qu'en cas d'utilisation frauduleuse de votre CB***, vous serez entièrement remboursé par votre banque des sommes dépensées à votre insu.

* il s'agit d'un petit boîtier que des personnes peuvent fabriquer pour "capturer" les données des cartes bancaires à distance. * ceux qui ne demandent pas le cryptogramme visuel, soit les 3 chiffres situés au dos de la carte*** quand la transaction a été réalisée sans code confidentiel.

3 – Des questions en suspens

Vous vous êtes peut-être posé ce genre de questions : peut-on provoquer plusieurs paiements en laissant trop longtemps sa carte proche du terminal ? Est-il possible de déclencher un paiement de façon involontaire ?

Rassurez-vous : dès que le paiement sans contact est validé, la liaison entre le terminal de paiement et la carte bancaire est automatiquement interrompue. Pour effectuer un nouveau règlement, un nouveau montant doit être saisi. De plus, il faut impérativement que la carte bancaire soit proche de 3 à 4 cm du terminal, pas plus, pour que le paiement soit validé.

Sachez-le : vous gardez le choix d'utiliser votre carte comme vous le souhaitez, que cela soit "à contact", ou "sans contact", et cela quel que soit le montant. De nombreuses banques permettent à leurs clients les plus réticents de renoncer à cette fonction, voire de l'activer ou de la désactiver* quand ils le souhaitent. D'autres ont prévu de distribuer gratuitement un étui anti-NFC** à la demande.

* la Société Générale par exemple propose cette possibilité.** un étui qui empêche le système NFC de fonctionner

4 – Les équipements progressent

Expérimenté depuis 2010 dans une dizaine de métropoles régionales, le paiement sans contact est devenu aujourd'hui un système incontournable qui trouve sa place dans tout l'Hexagone.

Les équipements : selon les derniers chiffres du groupement des cartes bancaires, près de 5 millions de paiements sans contact ont été effectués en juillet 2014 pour un montant de 60 millions d'euros. Plus de 217 000 commerces acceptent maintenant ce mode de paiement et près de 23 millions de cartes bancaires sans contact ont été distribuées en France par les banques auprès de leurs clients au moment de leur renouvellement, soit 39,2 % du parc CB.

En priorité : ce sont les commerces comme les restaurants et les cafés qui ont tiré leur épingle du jeu dans la progression de cette innovation ces derniers mois.

Et aussi : Apple a dévoilé en septembre 2014 son nouveau système de paiement sans contact,

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.