Le petit-déjeuner va-t-il bientôt coûter plus cher ? Face à la flambée des prix des matières premières, les laiteries demandent à la grande distribution d'augmenter les prix à la vente. Voici les produits concernés.
Lait, céréales... Votre-petit déjeuner pourrait bientôt vous coûter plus cherIstock

Un bon bol de céréales ou un café au lait pour bien commencer la journée. Le petit-déjeuner est sacré pour de nombreux Français, même si beaucoup n'hésitent pas à sauter cette étape lorsqu'ils sont un peu trop pressés le matin. Sucré, salé, viennoiseries, pain, cérales, oeufs... Il y en a pour tous les goûts et il en va de même pour les boissons chaudes. Vous prenez votre café avec une goutte de lait ? Vous êtes toujours amateur d'un bon chocolat chaud (ou froid) le matin ? Attention, votre petit-déjeuner pourrait bientôt vous coûter plus cher. 

Lait et céréales : une augmentation des coûts des matières premières

Comme l'explique Sud-Ouest, l'augmentation des coûts des matières premières ont poussé les fabricants de lait à tirer la sonnette d'alarme auprès de la grande distribution. Ils lui demandent de revoir ses prix de vente, ce qui pourrait avoir un impact sur le porte-feuille des consommateurs. Interrogé par l'Agence France-Presse, Syndilait - organisation professionnelle qui regroupe la majorité des fabricants de lait de consommation liquides - explique que la reprise économique "notamment marquée par la forte demande en Chine, entraîne une flambée de l'ordre de +50% en un an pour les matières premières plastiques et +20% pour le carton". Résultat, "les laiteries doivent supporter une hausse de leurs coûts de production pouvant aller jusqu'à +8% en un an". 

La situation devient donc compliquée pour les professionnels, qui demandent à la grande distribution de faire changer ses prix de vente, car celui du lait a reculé en un an. "Pour les marques nationales, il est en particulier passé d'un prix moyen de vente aux consommateurs de 1,17 euro en juin 2020 à 1,10 euro en juin 2021, soit un recul de -6% en un an", expique Syndilait auprès de l'AFP, dans des propos rapportés par Sud-Ouest. Les distributeurs auraient déjà accepté des hausses sur les prix mais, selon l'organisation, elles "ne sont pas suffisantes pour permettre aux entreprises d'assurer un prix du lait aux producteurs".

Seulement aujourd’hui la tondeuse professionnelle est soldée dés l’achat de 2 produits avec le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.