Pour permettre la réouverture des commerces jugés non essentiels, un nouveau "protocole sanitaire renforcé" est actuellement étudié. Voici ce qu'il se profile.
Courses de Noël et réouverture des commerces : ce que vous devrez respecterIllustrationIstock

Masque, gel hydroalcoolique, respect d’une "jauge"… Pour rouvrir durant cette période de confinement, commerces dits non essentiels et clients devront se plier à un "protocole sanitaire renforcé". Telle est la condition de Jean Castex. Celui-ci est d’ailleurs actuellement en négociation avec les professionnels, rapporte Ouest France.

Il devra être strictement appliqué par "l’ensemble des commerces et l’ensemble de la grande distribution", et doit "être conclu vendredi et opérationnel lundi prochain", a rappelé cette semaine Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie.

Quelles sont alors les mesures qui se profilent ?

Réouverture des commerces : une jauge réduite par 2

En plus du port masque obligatoire et de la mise à disposition de gel hydroalcoolique, une "jauge" fixant un nombre maximal de clients selon la surface de vente devrait être appliquée. "Le protocole mis en place à la sortie du premier confinement était déjà très contraignant", rappelle Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce.

Elle pourrait pourtant de nouveau être réduite. "Il est question de passer d’une personne pour 4 mètres carrés à une pour 8 mètres carrés de surface de vente", a détaillé lundi Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

Pour effectuer vos achats de Noël, vous risquez donc de devoir faire preuve de patience. Les queues à l’entrée des magasins pourraient être longues. Des rendez-vous pourraient alors être mis en place, mais il pourrait être cependant difficile d’effectuer vos courses à plusieurs.

"Je ne vois pas comment je vais faire pour les veilles de fêtes avec des journées à plusieurs milliers de clients", s’inquiète un patron de grande de surface dans les colonnes du magazine spécialisé LSA.

Les magasins pourront-ils s’y tenir, alors que l’affluence au mois de décembre est bien plus importante en raison des fêtes de fin d’année ?

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Vidéo : Noël : les fêtes familiales seront-elles autorisées ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.