Votre grenier et votre cave hébergent potentiellement de véritables trésors. Certaines vieilles VHS peuvent valoir plusieurs milliers d'euros et elles sont loin d'être les seules à pouvoir vous rapporter gros.
IllustrationIstock

Vielles VHS, BD de collection, jeux-vidéos... Quelles sont les pépites cachées chez vous ?

Avec l’arrivée des beaux jours, la saison des vide-greniers bat son plein. Pour de très nombreux Français, c’est l’occasion de se séparer de vieux objets qu’ils n’utilisent plus, voire qui les encombrent. Pourtant, parmi ces souvenirs d’un autre temps, on trouve parfois de vraies pépites.

A lire aussi : Brocante, vide-grenier : comment chiner malin

C’est en tout cas l’analyse d’Emmanuel Layan, commissaire-priseur et ancien expert de l’émission Un trésor caché dans votre maison (M6). "Les greniers et les caves sont un gisement de trésors inépuisables et les Français ne réalisent pas la valeur de ce qu’ils jettent », estime-t-il au micro de Notre Temps.

Certains de ces trésors pourraient même vous rapporter plusieurs centaines d’euros. C’est le cas par exemple de certaines consoles de jeux vintage, pour peu qu’elle soit toujours en bon état, ou de certains jeux. D’après Notre Temps, certaines raretés comme Red Sea Crossing (Atari) ou Stadium Events (Bandai) pourraient même vous rapporter 10 000 euros. Les bandes dessinées peuvent aussi faire office de pépites, surtout s’il s’agit d’une première édition. "Si c’est le cas et que l’exemplaire est nickel, les prix grimpent », précise Christophe Fumeux, expert en BD auprès de la salle des ventes Drouot. Dans le meilleur des cas, certains albums peuvent valoir plusieurs milliers d’euros, rapporte le magazine.

Les cassettes VHS, les vinyles et, d’une façon générale, le "hi-fi vintage »peuvent aussi vous réserver d’agréables surprises. Certaines collections Disney valent potentiellement plusieurs milliers d’euros. Certains albums musicaux tirés en très petit nombres trouvent encore preneur à 2000 euros. C’est notamment le cas de l’album du groupe Skryvania. Un ampli-tuner des années 70, de son côté, s’échange entre 500 et 1000 euros.

Si jamais vous tombez sur un trésor, pensez à le faire expertiser. S’il s’agit effectivement d’une pépite, vous pouvez la vendre en vide-grenier mais vous pouvez aussi choisir de la céder à un brocanteur, ou décider de passer par la salle des ventes. Pour les plus beaux objets c’est sans doute la solution.

Vide-grenier : comment réussir une vente ?

Avant de vendre en vide-grenier, il est important de s’y préparer, comme le rappelle le magazine Pleine Vie. Gardez toujours à l’esprit qu’il n’y est pas possible d’y vendre tout et n’importe quoi : pour des raisons de sécurités et d’hygiène, armes, animaux, médicaments, aliments et tabac sont interdits. Par ailleurs, un objet neuf vendu en grande quantité est généralement considéré comme suspect. Naturellement, vous n’avez pas non plus droit d’y vendre des objets de contrefaçon. Le cas échéant, vous vous exposez à de fortes amendes.

Comme le rappelle L’Express, pensez à fixer les prix de ce que vous comptez vendre en amont. En dehors de vos pièces d’exceptions, vous ne pourrez probablement pas vendre vos objets à prix forts, sauf à proposer des pièces de mobiliers, qui dépassent souvent la centaine d’euros. Pensez aussi à monter votre stand tôt dans la matinée car c’est à ce moment-là que se font les meilleures transactions. Et évidemment, apprenez à négocier ! C’est une composante essentielle de tout vide-grenier : certains chineurs, assure l’hebdomadaire, n’envisagent pas d’ouvrir le porte-monnaie avant d’avoir discuté des prix.

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.