Ecouter l'article :

Les autotests ont été mis en vente ce lundi 12 avril 2021. Pourtant, vous feriez mieux d'attendre avant de les acheter.
Autotest en pharmacie : pourquoi il vaut mieux attendre un mois pour les acheterIstock

Responsabiliser les citoyens. Comme promis par le ministre de la Santé Olivier Véran, les premiers autotests Covid sont arrivés dans les rayons de certaines pharmacies françaises ce lundi 12 avril 2021. N'importe qui peut donc, moyennant 6 euros, s'offrir l'un de ces dispositifs de dépistage… Sous réserve, bien sûr, d'avoir plus de 15 ans et de ne souffrir d'aucun symptômes traditionnellement associé au coronavirus Covid-19. Si c'est le cas, il faut alors opter pour un test PCR classique, plus fiable.

En outre, ne pourront en acheter que celles et ceux dont les pharmacies ont été livrées, rappelle Ouest-France. L'acheminement des produits devrait progressivement se poursuivre dans les jours qui viennent. Dans l'immédiat, le gouvernement a décidé d'approvisionner les écoles, en prévision de la rentrée des classes qui se prépare ainsi que de distribuer dix tests mensuels gratuits à tout individu officiant auprès de personnes âgées ou handicapées. 

Les autres devraient de toute façon attendre avant d'en acheter.

Autotests : pourquoi faut-il attendre avant d'en acheter ?

En effet, souligne le quotidien régional : à compter de la mi-mai, le prix des autotests va chuter. Ils coûtent aujourd'hui 6 euros et ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Mais dès le 15 mai, ce montant devrait tomber à 5,20 euros.

Ne perdez pas non plus de vue que ces tests ne sont pas aussi efficaces qu'un examen PCR réalisé en pharmacie. Il s'agit, explique le président de l'Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine Gilles Bonnefond, d'un "complément utile pour tous ceux qui doivent voyager à l'étranger régulièrement ou se rendre à l'hôpital plusieurs fois par semaine". Leur degré de fiabilité dépend de la façon dont, individuellement, vous réalisez le test. Tout résultat positif devrait d'ailleurs vous pousser à réaliser un test PCR.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.