Pour le salarié comme pour l’employeur, l’utilisation de chèques domicile CESU présente de nombreux avantages et quelques inconvénients. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le CESU.

 

CESU : de rares inconvénients

L'utilisation des chèques domicile CESU présente quelques rares inconvénients. Tout d'abord, il est obligatoire de réaliser un contrat de travail CESU si le salarié travaille plus de 8 heures par semaine ou plus de 4 semaines par an. De plus, l'employeur n'a pas le droit de renvoyer le salarié comme il en a envie, puisqu'il est obligé de se soumettre à la législation en vigueur. Notons également que toutes les missions ne permettent pas de payer avec des titres CESU, comme les importants travaux de bâtiment par exemple. Enfin, la déclaration du temps de travail ne peut se faire que pour des heures entières, et non pour des demi-heures.

Les nombreux avantages du CESU

Publicité
Le CESU offre tout d'abord un important avantage fiscal à l'employeur. Il lui permet notamment de bénéficier d'un crédit d'impôt correspondant à la moitié des sommes versées, dans la limite de 6 000€ par an. Dans la plupart des cas, il est également subventionné en partie par un organisme financeur, comme votre entreprise ou la collectivité où vous êtes fonctionnaire. Les chèques domicile CESU facilitent aussi les déclarations administratives. En effet, les démarches auprès de l'URSSAF, le paiement des cotisations sociales ou encore l'édition des bulletins de salaire sont réalisés de manière automatique.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité