Qui ne paie plus par carte aujourd'hui ? En France, elle est devenue le moyen de règlement privilégié des consommateurs, du fait de l'épidémie. Hélas, les plafonds constituent parfois un obstacle à leur pouvoir d'achat immédiat.
Carte bancaire : la petite astuce pour gentiment "arnaquer" votre banqueIstock

"Faut-il continuer à payer en liquide ?", interrogeait le quotidien régional Le Parisien en mars 2020, quelques semaines après les débuts de l’épidémie de coronavirus Covid-19. Nombreux sont ceux qui, alors, craignaient la contamination via les pièces de monnaie et les billets de banque. Force est de constater que l’échange fiduciaire induit un risque. Faible, certes, mais pas nul. Et il importe donc de respecter un certain nombre de précautions pour ne pas s’exposer au virus autant que pour protéger les autres.

De fait, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les Françaises et les Français aient aussi massivement opté pour le paiement par carte bancaire — souvent à l’aide de l’option sans contact, d’ailleurs. Ainsi que l’explique MoneyVox, près des trois-quarts des consommateurs y ont désormais recours en priorité. En outre, poursuivent nos confrères, le règlement des achats par carte bancaire progresse considérablement depuis le début de la crise, puisque de plus en plus d’usagers privilégient la toile pour faire leurs achats. Ce qui n’est pas sans impact : cela évite de se déplacer et donc de participer potentiellement à la propagation de l’épidémie ; mais cela signifie aussi que les plafonds de paiement sont rapidement dépassés.

Comment faire pour ne pas atteindre son plafond de paiement ?

Fort heureusement, poursuivent nos confrères, il existe un certain nombre d’astuces pour facilement contourner les plafonds fixés par votre établissement bancaire. Bien sûr, la solution la plus simple consiste à contacter votre conseiller pour faire relever le palier mais si cela ne vous est pas possible pour une raison ou pour une autre - le délai de l’opération peut-être trop long -, il est des alternatives. Récapitulatif.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.