Le premier dispositif de radar sonore pour lutter contre les deux-roues trop bruyants a été inauguré ce mardi 4 janvier 2022. Retrouvez les huit villes concernées par ces radars d'un nouveau genre.
Radars anti-bruit : les 8 villes où ils arrivent en premier

Fini les motards qui dévorent le bitume des routes de la vallée de Chevreuse en ne laissant derrière eux que nuisance et colère des riverains. Ce mardi 4 janvier 2022, un dispositif de contrôle des nuisances sonores des deux roues a été installé à Saint-Lambert (Yvelines) le long de la départementale 46. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a fait le déplacement sur cette portion de route très prisée par les amateurs de deux-roues pour inaugurer cette première mondiale.  

Si le dispositif cible principalement les motos trafiquées, les voitures trop bruyantes seront aussi sous le coup d’une verbalisation.

Pour le contrôle, le ministère de la transition écologique a fait appel à trois industriels différents, pour tester trois appareils de mesures distincts, tous composés de plusieurs micros et d’une caméra 360°. Parmi eux, on retrouve BruitParif, l'observatoire du bruit en Ile-de-France. Il est à l’origine du radar anti-bruit “la méduse” testé dans la commune de Saint-Forget depuis le 15 juillet 2019. 

Quel sera le montant de la contravention ? 

135 euros. C’est la somme à payer pour tout contrevenant au guidon (ou au volant) d’un véhicule trop bruyant. L'amende est minorée à 90 euros, si le paiement est effectué dans les 15 jours.

Pas d'inquiétude ! Il s'agit là de la dernière phase de test. Pendant les six prochains mois, ce dispositif va s’adapter et ne verbaliser aucun usager de la route. Les premiers procès verbaux devraient tomber fin 2022.

Cette phase d'adaptation va aussi permettre aux différents industriels de calibrer leurs dispositifs et ainsi fixer juridiquement une limite décibels. 

En attendant, découvrez dans le diaporama ci-dessous les huit villes qui se sont portées candidates à l’ultime phase de test de ces radars anti-bruit.

Bron (Rhône)

1/7
Bron (Rhône)

Dans cette petite ville du Grand Lyon, le radar se situera Avenue Camille Rousset. 

Nice (Alpes-Maritimes)

2/7
Nice (Alpes-Maritimes)

Les radars ont été installés en centre-ville au 4 avenue Félix Faure, en novembre 2020. 

Paris

3/7
Paris

La rue Cardinet (17e) et la rue d’Avron(20e) ont été sélectionnées par la maire et le Cerema pour mener à bien cette expérimentation.

Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)

4/7
Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)

En choisissant l’avenue du 18 juin 1940, la ville des Hauts-de-Seine a choisi de disposer son radar sur un axe "suffisamment passant”, raconte Pauline Foucault, chargée de projet Air et Bruit de la ville à Actu Hauts-de-Seine.

Saint-Forget (Yvelines)

5/7
Saint-Forget (Yvelines)

La D91 a été un lieu privilégié pour tester ces radars anti-bruits. Sa “route des dix-sept tournants” est un incontournable pour tous les motards des environs. 

Saint-Lambert-des-bois (Yvelines)

6/7
Saint-Lambert-des-bois (Yvelines)

Les radars seront disposés au niveau de la sortie Saint-Lambert-des-bois de la route départementale 46.

Toulouse (Haute-Garonne)

7/7
Toulouse (Haute-Garonne)

Le conseil municipal de la ville rose avait convenu de deux sites pour tester les trois dispositifs. La rue Louis-Plana dans le quartier Soupetard a été retenue.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.