Cette escroquerie automobile est de retour. Ces malfaiteurs vous accusent d'avoir abîmé leur rétroviseur pour vous soutirer de l'argent…
Arnaque au rétroviseur : l'astuce de la gendarmerie pour ne pas se faire avoirIllustrationIstock

Faites bien attention sur la route, car l'arnaque au rétroviseur fait son grand retour. Ces personnes malveillantes se garent à côté d’une voiture stationnée sur un parking. Puis, lorsque le propriétaire du véhicule revient, les malfaiteurs l'interpellent et l’accusent d‘avoir accroché leur rétroviseur. Sous couvert de bienveillance, ils vous proposent de les dédommager en espèces à moindre coût. Cette méthode est supposée vous empêcher d'avoir des problèmes avec votre assurance et de payer moins cher le dommage. Il peut arriver que l'arnaqueur fasse semblant de contacter l'assurance pour plus de crédibilité. À l'autre bout du fil, un complice qui se fait passer pour un agent et lui propose cet arrangement à l'amiable. Cette escroquerie touche en majorité les personnes âgées, considérées comme plus vulnérables. 

Plusieurs plaintes ont été déposées dans les Hautes-Pyrénées ces dernières semaines. Un automobiliste a même subi un préjudice de plus de 1 000 euros, rapporte La Dépêche. Face au retour du phénomène, les gendarmes du département ont lancé un appel à la vigilance.

Déjà en juin 2020, la gendarmerie de l'Aude publiait un message sur Facebook pour prévenir les citoyens, suite la tentative d'escroquerie dont a été victime une nonagénaire. 

Ne donnez jamais d'argent liquide en guise de dédommagement

Voici quelques astuces pour ne pas vous faire avoir. D'abord, recourez systématiquement au constat à l'amiable en cas d'accrochage ou d'accident, peu importe la gravité des dégâts. Ne donnez jamais de dédommagement en liquide : si vous tenez à payer, faites-le après le devis d'un garagiste et en chèque afin de conserver une certaine traçabilité. Pour repérer les éventuels escrocs, vous pouvez également proposer de faire le constat sur le parking d'un commissariat : cela ne posera pas de problème à votre interlocuteur s'il n'a rien à se reprocher. Prenez le réflexe de relever l'immatriculation de la voiture prétendue abîmée et n'hésitez pas à composer le 17 en cas de doute. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.