Rouler à 50 km/h pourrait bientôt devenir l'exception. Les municipalités sont en effet de plus en plus nombreuses a annoncé une baisse de la limitation de vitesse dans la ville.
30 km/h : la liste des villes de France qui ont sauté le pasIllustrationIstock

Baisse de la mortalité, moins de nuisances sonores, meilleure cohabitation avec les vélos… Les villes n’observent que des avantages à diminuer la limitation de vitesse dans la ville. Après Nantes, les automobilistes devront aussi lever le pied à Montpellier. "À partir du mois de juillet, ce sera 30 km/h par défaut dans toute la ville. Le 50 km/h deviendra l'exception", a annoncé Manu Reynaud, l'adjoint au maire de Montpellier, en charge de la Ville. Seuls quelques grands axes structurants resteront limités à 50 km/h. En centre-ville en revanche, les 30 km/h devront être respectés.

30 km/h : la liste s’allonge

Avec Montpellier, la liste des villes souhaitant limiter la circulation à 30 km/h dans les cités s’agrandit. Quelques grandes agglomérations, où les embouteillages et la pollution sont récurrents, ont déjà franchi le pas. Grenoble en tête, puisque la municipalité a généralisé cette allure dès le début 2016. Lille a suivi fin 2019, avant d’être rejointe par Nantes un an plus tard. Nice entend appliquer cette limitation d’ici cet été. Quant à Paris, le chemin suit son cours. Une consultation citoyenne a eu lieu en octobre et novembre 2020 à ce sujet. La mesure pourrait entrer en vigueur d’ici fin 2021.

Les moyennes et petites villes ont fait le même choix en ce début d’année : Pornichet, Saint-Maur-des-Fossés depuis le 1er février 2021, ou Chartres, depuis le 4 janvier.

Actuellement, près de 200 villes ont opté pour une limitation à 30 km/h. La mesure pourrait-elle se généraliser comme cela est prévu en Espagne le 12 mai prochain ? Quelle sont ces avantages ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Radars : comment éviter de se faire flasher ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.