En cas de chute et d’accident sur les pistes en montagne, les frais de secours, de recherche et de rapatriement sont à votre charge. Avant de partir, faites le point sur les assurances que vous possédez déjà bien souvent sans le savoir. 

1 – Les prix flambent en montagne

Sur les domaines skiables, la gratuité n’est pas de mise et la note à tendance à grimper très vite !

En effet : lorsqu’une équipe de secours intervient, comptez autour de 300€ pour une descente en traîneau, et jusqu’à 600€ en cas de rapatriement en ambulance jusqu’à votre lieu de résidence, 50€ pour une intervention en bas des pistes, beaucoup plus si elle doit réagir sur le domaine skiable. Sans oublier la prise en charge par l’hélicoptère, facturée entre 30 et 70€ la minute (tout dépend de la société de secours), soit une facture de 1500€.

En dehors des pistes balisées : les tarifs s’élèvent d’autant plus que vous quittez les chemins. Comptez au moins 600 à 700€ pour des secours en hors-pistes pour des secteurs accessibles en remontées mécaniques.

Bien souvent, les prix sont indiqués en bas des pistes ou à l’office de tourisme.

Sachez-le : en dehors du domaine skiable, les secours sont gratuits et réalisés par les pompiers ou la gendarmerie. Il arrive cependant que la commune impose des frais aux victimes en cas de négligence de leur part (glissades sur des trottoirs verglacées…).

2 – Vérifiez si vous êtes déjà assuré(e)

Certains contrats d’assurance couvrent les frais de secours en montagne ainsi que les premiers soins.

Avant d’investir dans un contrat spécifique*, relisez votre contrat d’assurance multirisques habitation qui couvre généralement les accidents de la vie privée et notamment lors des sports d’hiver. Une prise en charge des frais de secours et de recherche en montagne est bien souvent prévue.

Vérifiez en revanche les exclusions (hors-piste, compétition…), le plafond de couverture, les possibles franchises et relevez si tous les membres de la famille sont couverts. En cas de doute, contactez votre assureur.

Le minimum : une assurance responsabilité civile est primordiale (incluse très souvent dans votre assurance habitation), car si vous blessez un autre skieur ou endommagez son matériel, vous aurez à rembourser les dégâts et les frais de santé.

* voir paragraphe 4

3 – Les assurances des cartes bancaires

La prise en charge : si vous possédez une carte haut de gamme (Mastercard Gold et Platinum, Visa Premier et Infinite), sachez que vous bénéficiez d’une « garantie complémentaire neige et montagne ». Celle-ci prend en charge les frais de recherche et de sauvetage en montagne avec des plafonds importants, les frais de secours sur les pistes et l’évacuation, le rapatriement entre le lieu de l’accident et l’hôpital, le retour sur le lieu de séjour. Elle offre également de rembourser le matériel détérioré, ainsi que les frais de location de skis, de forfaits non utilisés et de location immobilière.

Liée à l'utilisation de la carte : il vous faudra payer tout ce qui a trait à votre séjour avec pour bénéficier de l’assurance. Avec les cartes haut de gamme, vous êtes assuré(e), ainsi que votre famille (conjoint, enfants de moins de 25 ans à charge d’au moins un des parents, ascendants fiscalement à votre charge, et parfois petits-enfants (tout dépend des cartes)).Attention cependant aux conditions de mise en œuvre et aux limites de garanties* ! Relisez votre contrat.

* en fonction des cartes, des conditions peuvent être nécessaires pour bénéficier de certaines garanties, comme "vos enfants doivent être présents avec vous sur le lieu de villégiature pour en bénéficier".

Attention également au hors-piste qui est souvent considéré comme une exclusion même dans ce genre de contrat. Pensez à vérifier et à appliquer des règles de prudence.

4 – En option : l’assurance neige spécifique

Si vous possédez une carte bancaire haut de gamme* et/ou un contrat multirisques habitation**, ces assurances que vous trouverez en station ne présente finalement qu’une utilité limitée dans le cadre d’une activité de loisirs.

Publicité
Si cela n’est pas le cas : vous pouvez souscrire à une assurance hebdomadaire ou journalière lors de l’achat de vos forfaits de remontées mécaniques. Cela représente entre 15 et 20€ pour l’assurance Carré neige par personne et par semaine.

Vous pouvez aussi vous assurer directement auprès d’un club de ski avec la licence carte neige pour certaines pratiques bien spécifiques, notamment si vous faites de la compétition.

* voir paragraphe 3** voir paragraphe 2

En vidéo - Une journée dans une station de ski

mots-clés : Assurance

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet