Frais, historique de rendement, nombre d'Unités de Compte en portefeuille, profils de gestion, garantie plancher : un contrat souscrit en vue de la retraite doit vous protéger à 100%.
IllustrationIstock

L’assurance vie : un produit retraite sans concurrent réel

Rien n’y fait : malgré la baisse des rendements, les coups de canifs fiscaux et une incertitude sur le devenir des contrats euro-croissance, l’assurance vie reste l’un des placements préférés des Français. Depuis le début 2018, la collecte a progressé de 5,5 milliards d’euros, les versements sur les supports en Unités de Compte (UC) promus par les assureurs représentant 30% des nouveaux versements.

Publicité

A lire aussi : Assurance vie : faut-il encore opter pour ce placement pour épargner ?

Publicité

Ce succès, l’assurance vie le doit au fait d’être un produit retraite sans concurrent réel puisqu’elle permet à la fois de constituer un capital et de compléter ses revenus une fois à la retraite. Puis, de transmettre un capital en bénéficiant d’un régime fiscal favorable.

Malgré leurs caractéristiques communes, tous les produits disponibles sur le marché ne se valent pas lorsqu’ils sont considérés dans une stricte optique retraite. Voici les critères qui vous permettront de sélectionner le bon contrat.