Un vélo électrique.Des aides sont mises en place pour inciter à l'achat d'un vélo électrique. Photo Pixabay / Ikaika
Les particuliers souhaitant investir dans un vélo électrique peuvent bénéficier d'aides de l'État. Ces subventions sont augmentées depuis le 15 août 2022 dans le cas des personnes en situation de handicap ou disposant de faibles revenus.

La volonté de réduire son empreinte carbone, de bouger plus au quotidien, ou bien de faire des économies de carburant : voilà les raisons qui poussent de plus en plus de Français à acheter un vélo électrique. Un décret publié samedi 13 août 2022 au Journal Officiel a entériné une hausse des aides de l'État pour les futurs acquéreurs.

Vélo électrique : un coup de pouce pour les plus précaires

Depuis lundi 15 août 2022, le bonus maximal passe ainsi de 200 à 300 euros pour l'achat d'un vélo électrique. De plus, il n'est plus nécessaire de cumuler cette aide avec celle octroyée par une collectivité territoriale. "Plus les aides sont nombreuses et plus elles sont généreuses, plus cela incite et encourage effectivement", confirme le fondateur de la société de vente de vélo Alltricks au micro d'Europe 1. Il pronostique : "Avec les problèmes de carburant que l'on connaît et du coût de l'énergie en général, il devrait y avoir un effet de levier assez fort dans les prochaines semaines."

En pratique, les personnes en situation de handicap et celles avec un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 6 300 euros peuvent demander jusqu'à 400 euros d'aide pour l'acquisition d'un vélo électrique. Ce montant passe à 300 euros pour celles avec un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 13 489 euros. Pour l'achat d'un vélo électrique cargo, allongé, pliant, ou adapté au handicap, les aides peuvent atteindre respectivement 2 000 et 1 000 euros selon les situations évoquées plus haut.

Vélo électrique : un bonus pour la reprise d'un véhicule polluant

Nouveauté : le gouvernement octroie également un bonus aux particuliers qui se débarrassent d'un véhicule ancien ou polluant, dans le but d'aider à la transition vers des moyens de transport plus propres. Ainsi, selon votre revenu fiscal, vous pouvez toucher entre 1 500 et 3 000 euros si vous achetez un vélo électrique pour remplacer votre voiture ou scooter thermique. À noter que cette prime de conversion pourra être octroyée à plusieurs personnes au sein d'un même foyer dès le 1er janvier 2023.

Et pour un vélo normal ? Comptez une aide équivalente à 40 % du prix d'achat, dans la limite de 150 euros, si vous êtes en situation de handicap ou si vous avez un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 6 300 euros.