Parce qu'une fois l'heure de la retraite venue, les pensions versées ne permettent pas toujours de s'acquitter des factures et autres frais du quotidien, investir dans l'immobilier pour augmenter son pouvoir d'achat ainsi que sa qualité de vie peut être une option à considérer.
Retraite : les placements immobiliers pour améliorer sa pensionIstock
Sommaire

Investir dans l'immobilier pour améliorer sa pension de retraite revêt de multiples avantages. Une fois à la retraite, vos revenus se révèlent mécaniquement moins élevés que les salaires que vous perceviez lorsque vous étiez en activité. Pour autant, vos factures et autres charges courantes n'en sont pas moins réduites. Aussi, pour compenser cette baisse de revenus, l'une des options qui s'offre à vous tient au fait d 'investir dans l'immobilier. Un support d'investissement qui comporte de nombreux avantages. D'une part parce qu'il s'agit d'un placement tangible peu volatil, d'autre part parce que l'immobilier offre aux investisseurs un couple rendement-risque particulièrement attractif.

Dans une étude publiée en avril 2022 consacrée aux performances des placements immobiliers depuis 40 ans, l’Institut de l’Epargne Immobilière et Financière (IEIF) met en exergue le fait que sur 30 ans (1991-2021), les actions et l’immobilier coté ont délivrés des niveaux de performances comparables. Sur cette période, le logement s'est révélé particulièrement performant au point de distancer les autres classes d'actifs immobiliers. Sur 40 ans, les placements boursiers ont dépassé les supports immobiliers en matière de rendement. Néanmoins, le taux de rendement interne (TRI) à Paris pour ce qui est du logement a dépassé les 10%.

L'étude souligne, par ailleurs, que l'immobilier non coté a présenté des performances supérieurs à celles des obligations sur 40 ans. Soit autant d'éléments qui attestent à la fois de la stabilité et du dynamisme de l'immobilier. Et autant de points qui peuvent vous aiguiller si vous souhaitez augmenter votre pension une fois à la retraite. A condition toutefois de choisir un support d'investissement immobilier adapté à votre vie, votre budget et vos besoins.

Retraite: investir dans l'immobilier locatif pour améliorer sa pension

Comme souvent en matière d'immobilier, il est une règle d'or à considérer et qui tient en trois mots : l'emplacement, l'emplacement et l'emplacement. Comme pour un achat immobilier traditionnel, une acquisition immobilière en vue de louer doit être effectuée en ayant réalisé une étude préalable.

Le quartier dans lequel vous envisagez d'investir dispose-t-il d'une bonne couverture en ce qui concerne les transports ? Qu'en est-il des commerces, des écoles ? Quels sont les projets de construction à venir ? Les prix au mètre carré sont-ils attractifs ? Quid de l'offre locative et de la demande ? S'agit-il d'un marché en tension ? Et bien sûr, quelle estimation pour ce qui est du loyer pouvez-vous espérer percevoir chaque mois ?

Avant tout investissement locatif, il convient donc de vous poser ces différentes questions. Et ce, que vous soyez ou non à la retraite. L'idée tenant au fait de vous assurer préalablement que vous pourrez facilement louer le bien acquis à un prix qui vous convient. Une fois à la retraite, bénéficier de revenus complémentaires liés à un investissement locatif constitue souvent une respiration (financière) pour les acquéreurs. D'où l'intérêt de se pencher sur cette option le plus tôt possible. Surtout si vous avez souscrit un crédit pour cette acquisition.

Améliorer sa pension de retraite : investir dans des SCPI

Autre solution à envisager si vous souhaitez compléter vos revenus une fois à la retraite : les SCPI. Par SCPI, il convient de comprendre : Société Civile de Placement Immobilier. Dans le détail, il s'agit d'acheter des part d'immeubles par le biais de sociétés de gestion. Il peut aussi bien être question d'immeuble de bureaux, d'entrepôts, ou bien encore de commerces.

Les avantages de ce type d'investissement sont multiples. D'une part, cela reste un investissement immobilier donc non soumis à la volatilité boursière. D'autre part, vous n'avez rien à gérer dans la mesure où c'est la société auprès de laquelle vous avez souscrit et acheté des parts qui s'y emploie. Chaque année, celle-ci vous reverse la part de loyers qui vous revient. Quant aux rendements que vous pouvez espérer obtenir, sachez que malgré les différents confinements, les détenteurs de part de SCPI ont pu tabler sur des rendements moyens avoisinant les 4,45% en 2021, selon l'Aspim. Soit des rendements bien plus élevés que ceux des différents livrets.

Dans les faits, le support SCPI est souvent considéré comme celui qui offre le couple rendement-risque le plus optimal. Ce d'autant plus qu'il est aujourd'hui possible de souscrire des parts à partir de quelques centaines d'euros. Seul point d'attention : les frais ! Entre les frais d'entrée, de gestion, de sortie… Les frais adossés à ce type de placement peuvent vite venir éroder la rentabilité de votre investissement. N'hésitez pas à bien vous renseigner auprès de votre société de gestion et à poser des questions pour éviter toutes déconvenues.

A noter, toutefois, qu'il existe aujourd'hui des sociétés de gestion qui proposent de souscrire des part de SCPI sans frais de gestion.

Ehpad, résidence étudiante… Investir dans des résidences services, une bonne option ?

Parmi les supports d'investissement immobilier sur lesquels vous pouvez tabler pour augmenter votre pension, les résidences services peuvent être une option à envisager. Dans les faits, il s'agit d'acheter des chambres situées dans des établissements de santé comme les Ehpad, ou bien dans des résidences étudiantes. Là encore, il est question de passer par un gestionnaire. Comme pour tout investissement immobilier, vous devez préalablement vous assurer du taux de remplissage de l'établissement, de la qualité de son emplacement, de ses prestations mais également de la qualité du gestionnaire qui vous reversera votre loyer. C'est du reste le sujet le plus important.

Une fois ces différentes points éclaircis, cet investissement peut se révéler intéressant pour compléter vos revenus. D'une part, parce qu'il n'est pas question d'acquérir un bien tout entier mais uniquement une chambre, d'autre part parce que vous n'avez, là encore, rien à gérer (contrairement à un investissement locatif traditionnel que vous auriez effectué sans passer par le biais d'une société de location immobilière).

N'hésitez pas, enfin, à opter pour des résidences neuves dont les chambres sont déjà meublées. En prenant toutes ces précautions, vous pouvez, selon les établissements, espérer obtenir un rendement oscillant entre 4 et 6%.

Dans tous les cas, n'omettez pas de diversifier vos investissements patrimoniaux afin de lisser la prise de risques.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.