Les points flous s'accumulent autour de la revalorisation annuelle des pensions Agirc-Arrco. Si elle devait, au minimum, évoluer comme l'inflation jusqu'en 2022, la crise économique pourrait tout changer.
Retraite complémentaire : pourquoi la revalorisation de novembre pourrait être moins élevée que prévue IllustrationIstock

Les incertitudes s’amoncellent pour les 12,8 millions de retraités affiliés au régime de retraite complémentaire du secteur privé : la revalorisation de votre pension va-t-elle être complètement annulée ou moins conséquente qu’annoncée ? En principe, le taux d’augmentation doit permettre de compenser l’inflation, rappelle Le Monde.

En effet, c’est ce qu’il résultait des négociations effectuées début 2019 entre les partenaires sociaux, qui copilotent l’Agirc-Arrco. Selon leur décision, les pensions de ce régime doivent évoluer chaque année au moins autant que l’inflation, jusqu’en 2022.

Or, si en 2019, les pensions de la retraite complémentaire ont grimpé de 1%, ce meilleur taux de la décennie pourrait ne pas être égalé cette année.

Pensions Agirc-Arrco : vont-elles suivre l’inflation en novembre 2020 ?

De combien évoluera la retraite complémentaire le 1ᵉʳ novembre prochain ? D’après le quotidien, la crise liée au Covid-19 pourrait compromettre son taux de revalorisation. D’ailleurs, un point glissé dans le rapport d’activité 2019 de la caisse de retraite complémentaire le laisse présager : "La crise sanitaire liée au coronavirus, qui a eu pour conséquence un spectaculaire ralentissement de l’activité économique, est susceptible d’entraîner des modifications de ces dispositions." Si, selon l’Argirc-Arrco, cette phrase "ne présage aucunement d’une décision future" des partenaires sociaux, deux autres inconnues planent sur la revalorisation annuelle des pensions.

Quelles sont-elles ?

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : Retraite supplémentaire : une nouvelle loi votée par les députés ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.