Le gouvernement n'a jamais cessé de travailler à la réforme des retraites. Devriez-vous craindre ce qu'il prépare ?

"Sur le fond, notre diagnostic sur les injustices du système de retraite actuel n'a pas changé", expliquait récemment Laurent Pietraszewski, le secrétaire d'Etat en charge de la réforme des solidarités intergénérationnelles de France, dont les propos sont repris par Le Figaro. "Nous avons toujours le même objectif de créer un système de retraites universel à points", poursuit-il d'ailleurs. Un choix qui n'a rien de particulièrement surprenant, tant il apparaît qu'Emmanuel Macron est attaché à son projet, l'une de ses plus importantes promesses de campagne. Elle pourrait d'ailleurs jouer un rôle décisif dans sa potentielle réélection prochaine, en 2022.

Problème ? Une majorité des Françaises et des Français déclarent ne plus en vouloir. Déjà à l'origine la "mère des réformes" était particulièrement contestée. Emmanuel Macron avait dû opter pour un recours au 49-3, dans le seul objectif de faire passer le texte en première lecture à l'Assemblée nationale. Aujourd'hui encore, résume le quotidien national, les électeurs ne sont pas pour le projet de réforme. "Au mieux sont-ils d'accord pour une version moins volontariste qui consisterait à passer à un système à trois régimes", écrivent nos confrères.

Réforme des retraites : mais que prépare le gouvernement ?

Tout cela n'empêche pas le gouvernement de travailler corps et âmes à sa réforme des retraites. Certains membres de l'équipe exécutive de Jean Castex se sont d'ailleurs longuement exprimés sur la question, note le site spécialisé Mieux Vivre votre Argent. Le Premier ministre lui même a été on ne peut plus clair : s'il a mis un peu d'eau dans son vin, il n'entend pas ne pas mener à terme ce projet essentiel. Quand bien même il ne s'agit pas, aujourd'hui, d'une priorité...

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.