Valeur refuge, symbolique attrayante... De plus en plus d'investisseur achètent de l'or en ce moment. Est-ce une bonne idée ?
Or : faut-il vraiment en acheter maintenant ?Istock

Partout en France, certaines et certains ont décidé de se débarrasser de leurs bijoux en or. Il y a de quoi être tenté, note Le Figaro ! Ce métal précieux, apprécié aux quatre coins du monde depuis des milliers d'années déjà, vient de franchir le cap symbolique des 2000 dollars l'once de 31 grammes. C'est donc, souligne le quotidien, "l'un des placements les plus rémunérateurs de 2020". Les cours grimpent et, mécaniquement, attirent les investisseurs.

"La baisse continue du dollar est le deuxième moteur de la hausse rapide du métal précieux", indique Arnaud du Plessis, gestionnaire de fonds chez CPR AM, interrogé par le titre de presse. "En ce moment, c'est surtout la contraction historique des taux d'intérêts à 10 ans américains, lesquels corrigés de l'inflation sont négatifs (à -1%) qui a fait grimper les cours", précise-t-il encore. Et le journal d'insister : si l'or plaît tant, c'est aussi parce que tant qu'on le garde, il ne fait pas perdre d'argent, contrairement à d'autres placements plus risqués. Il a d'ailleurs rencontré un franc succès au cours du confinement.

Pourquoi l'or a-t-il séduit les Français ?

"Nous avons trois fois plus de clients que d'habitude. Plus les cours montent et plus ils sont nombreux. Le prix du lingot vient de grimper de 1000 euros en quelques heures, cela va attirer les épargnants", affirme pour sa part Paul Julien, interrogé une fois encore par Le Figaro. Il est le responsable du point de vente Charge Vuvuenne à Paris et est persuadé que cette attitude s'expliquent facilement : "Les gens étaient inquiets de la crise et n'avaient pas confiance dans les banques", résume-t-il.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.