Lors de votre départ à la retraite, mieux vaut réévaluer votre contrat relatif à la complémentaire santé. Si loi Evin vous permet de conserver le contrat collectif de votre ancien employeur, ce n'est pas toujours la meilleure solution. Explications.

Votre départ à la retraite approche à grands pas ? Il va alors vous falloir songer à réévaluer votre budget ainsi que vos besoins. Le départ à la retraite s’accompagne en effet de nombreuses démarches administratives. En plus du dossier retraite à remplir, il convient aussi de faire un point sur vos finances ainsi que sur votre couverture santé.

Beaucoup sont ceux à conserver la complémentaire santé collective de leur ex-employeur. Est-ce pour autant la meilleure solution ?

Complémentaire santé : votre mutuelle groupe n’est pas forcément plus avantageuse

Si, durant vos années de salariat, la mutuelle santé collective de votre entreprise vous a permis de bénéficier de bonnes garanties et d’un tarif avantageux, cela ne devrait pas durer. En effet, les garanties restent figées, contrairement aux tarifs, qui devraient évoluer. La loi Evin permet en effet de garder votre affiliation à la complémentaire santé collective de votre ex-employeur, mais pas au même prix, rapporte Notre Temps.

Selon le décret 2017-372 du 21 mars 2017, les tarifs évolueront d’ailleurs sur trois ans. Après un maintien la première année de la retraite, les cotisations augmenteront jusqu’à de 25% la seconde année et jusqu’à 50% la troisième année.

D’autre part, les contrats santé collectifs sont élaborés pour couvrir les besoins de l’ensemble des actifs. En effet, vous continuerez à bénéficier d’une prise en charge de la maternité ou de l’orthodontie pour les enfants par exemple. Les offres ne seront donc plus adaptées à vos besoins actuels.

Résultat, vous paierez plus cher, pour des garanties qui ne vous serviront pas. Raison pour laquelle il peut être judicieux de changer de contrat.

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.