Le Premier ministre Jean Castex a annoncé la fermeture des rayons considérés comme "non essentiels" dans les grandes surfaces. La liste officielle a été donnée par le gouvernement le mardi 4 novembre 2020. Découvrez quels sont les produits que vous ne pourrez plus acheter.
La liste complète des produits non essentiels que vous ne pouvez plus acheter

C'est officiel. Tout produit considéré comme non essentiel sera désormais retiré des rayons des grandes surfaces. Et ce, jusqu'à nouvel ordre. L'objectif du gouvernement ? Faire preuve d'équité entre les grands distributeurs et les petits commerçants, contraints de fermer boutique. Le mardi 3 novembre 2020, un décret est paru au Journal Officiel pour préciser les détails de cette interdiction. Les supermarchés n'ont plus que quelques heures pour faire disparaître ces biens de la vue des clients. Pour leur laisser le temps, l'exécutif a prévenu qu'une tolérance sera acceptée jusqu'au mercredi 4 novembre.

D'aprèsLe Figaro, les consommateurs ne pourront donc plus se procurer les produits "qui ne peuvent être vendus par les magasins de proximité frappés de fermeture". De quoi s'agit-il, exactement ? Découvrez les produits que vous ne pouvez plus acheter dans notre diaporama.

Le nombre de clients limité dans les supermarchés

Le décret amène une autre mesure. Désormais, les supermarchés ne pourront plus accueillir "un nombre de clients supérieur à celui permettant de réserver à chacun une surface de 4 mètres carré". De plus, le préfet de chaque département est habilité, si les circonstances locales l'exigent, à limiter le nombre maximum de clients pouvant être accueillis dans ces établissements. La capacité maximale d'accueil du magasin doit impérativement être indiquée à l'extérieur du magasin afin que les clients puissent en prendre connaissance avant d'entrer.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.