Avec l’âge qui avance, le recours à un personnel d’assistance au quotidien peut s’avérer nécessaire. Voici les points à connaitre pour sa rétribution...

Chèque emploi, employeur particulier ... : les options pour l'emploi d'une aide à domicile

La mission d’une aide à domicile est d’aider aux tâches ménagères, aux déplacements, ou tout ce qui, dans la vie quotidienne, devient difficile à réaliser pour des personnes fragiles ou en manque d’autonomie. Pour en bénéficier, plusieurs options s’offrent à vous. Vous avez notamment la possibilité de devenir employeur particulier. Cette solution vous permet de salarier vous-même une aide à domicile. Cela vous engage à rédiger un contrat de travail et un bulletin de salaire mensuel, ainsi qu’à payer des cotisations.

Toutefois, en établissant un contrat de travail Chèque emploi service universel (Cesu), les démarches sont simplifiées par le centre national du Cesu et l’employeur peut bénéficier d’un crédit d’impôt. C’est une solution qui, par sa simplicité, a su séduire les particuliers au fil des ans. Vous pouvez aussi faire appel à un organisme mandataire de services qui, contre rémunération, vous conservera votre statut d’employeur particulier tout en s’occupant du recrutement et de la gestion administrative de votre salarié.

Enfin, vous avez la possibilité d’engager une aide à domicile via un organisme prestataire de services. Pour cela, il vous suffit de choisir un prestataire, en charge de toutes les formalités administratives et du recrutement auprès de ses propres salariés formés. Les prestations effectuées chez vous sont ensuite à régler sous forme de facture. Cette solution représente un coût généralement plus important, mais permet une assurance et un remplacement immédiat du personnel en cas de besoin.

Emploi d'une aide à domicile : les aides financières

L’appel à une aide à domicile peut s’avérer coûteux. Pour financer cette assistance, de nombreuses aides existent. Versée sans condition de ressources aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) peut être versée afin de rémunérer ce type de services. Pour l’obtenir, vous pouvez effectuer une demande auprès de votre conseil départemental. Sous certaines conditions, votre caisse de retraite peut aussi vous apporter une aide financière, notamment si vous n’en touchez aucune pour le moment.

Publicité
Votre conseil départemental peut aussi vous verser une aide sociale si vous ne pouvez pas prétendre à l’APA : l’aide-ménagère à domicile. Celle-ci vous accorde un financement pour un nombre déterminé d’heures d’aide à domicile par mois. Soit en le réglant directement au service prestataire, soit en vous versant directement un remboursement de vos dépenses. Il est à noter que dans la majorité des cas, les prestations d’assistance à domicile ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Cependant, dans le cadre d’une hospitalisation à domicile et d’une prestation de garde malade, des remboursements peuvent être effectués sous certaines conditions.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet