Lorsqu'un proche devient dépendant, il est important de mettre en place pour lui une prise en charge appropriée. Grâce au CESU, vous avez la possibilité de recourir à une infirmière à domicile en cas de besoin. Mais parmi les différentes solutions d'aide à domicile, laquelle choisir ?
©iStockIstock

Dans quels cas recourir à une infirmière à domicile ?

Le secteur de la santé à domicile se développe considérablement ces dernières années et pour cause : les moyens d'embaucher du personnel à domicile sont largement facilités par le CESU (Chèque Emploi Service Universel).

Recourir à une infirmière à domicile permet alors bien souvent de retarder le départ d'une personne âgée en institution médicalisée. Sa mission peut être très large et consiste à dispenser des soins infirmiers tels qu'assurer le suivi thérapeutique, l'administration des médicaments, les soins d'hygiène, l'aide au coucher, la surveillance des sondes, les perfusions... L'infirmière peut également être amenée à coordonner l'intervention d'aides-soignantes à domicile.

Publicité
Publicité

Dans quelles circonstances opter pour une aide-soignante à domicile ?

La prise en charge des soins à domicile est une alternative réelle au placement en établissement spécialisé. L'aide-soignante à domicile est privilégiée tant que la personne ne présente pas de besoins médicaux particuliers.

L'aide-soignante peut être embauchée en CESU et elle est encadrée par une infirmière à domicile. Si elle offre un suivi et une surveillance de l'état de santé, sa mission est d'offrir des soins visant à compenser la perte d'autonomie de la personne. Par ses capacités relationnelles et son aptitude à respecter le rythme de la personne âgée, elle lui apporte un accompagnement de confiance.